The Flower Collectors

Test – The Flower Collectors

Rear Window Simulator

The Flower Collectors
Date de sortie
21/04/2020
Studio
Mi'pu'mi Games GmbH
Plateforme
Steam
Notre score
6

Développé par Mi’pu’mi Games GmbH, The Flower Collectors est un jeu d’aventure-enquête qui se déroule à Barcelone en 1977 en pleine période de transition politique.

On incarne Jorge, un ancien policier au passé trouble à la retraite suite à un accident qui l’a directement mené dans un fauteuil roulant. Vivant seul, il passe le plus clair de son temps à regarder ce qu’il se passe dans la rue et dans son quartier grâce à ses jumelles.

Pourtant un soir, il sera témoin d’un meurtre en pleine rue et il fera tout pour découvrir les dessous de cet homicide. Pour mener cette enquête, il recevra une aide imprévue en la personne d’une journaliste dénommée Melinda qui l’aidera à mener les investigations à sa place sur place.

Coincé dans son appartement, il faudra faire preuve de patience et faire bon usage de notre sens de observation pour trouver les indices qui nous mèneront à la résolution de cette enquête entre flics corrompus, mafia locale et rafles organisées par la police d’état.

Fenêtre sur plaza

The Flower Collectors est un jeu plutôt original que ce soit dans sa forme ou dans son fond si on le compare à leur précédent jeu à savoir The Lion’s Song. Si on retrouve une ambiance unique et volontairement éloignée du photo-réalisme, le parti pris anthropomorphique des personnages est à la fois risqué et intéressant.

The Flower Collectors

Il faudra mener une enquête en plusieurs chapitres (10 pour être plus précis) et ainsi découvrir les différents habitants du quartier et leurs habitudes pour ensuite déterminer leurs alibis ou éventuellement leurs mobiles pour le crime. Sans jamais partir de notre appartement, il faudra trouver des indices et ensuite les relier pour découvrir le fil conducteur du chapitre en cours.

A l’instar de l’excellent Firewatch on devra utiliser des jumelles, un appareil photo et une radio pour faire progresser l’histoire et trouver le ou les responsables du crime. Le principe est simple, il faudra découvrir les éléments marquants de chaque scène et de zoomer dessus pour activer un indice qui nous sera utile ensuite lors de la reconstitution à reconstituer sur notre tableau d’indices.

CSI Barcelone

Test - The Flower Collectors 3

The Flower Collectors est assez flexible sur l’enquête et il évite les griefs que l’on a pu rencontrer dans d’autres jeux du genre à savoir que l’enquête avance même si l’on a fait les mauvais choix. Rien de tout cela ici, il n’y a qu’une seule solution à chaque scène et tant que l’on ne l’aura pas trouvé, on ne pourra pas avancer.

Chaque habitant a son petit secret qu’il sera plus ou moins facile à dénicher, certains sont amoureux, d’autres résistants à la police d’état ou encore empêtrés dans la pègre locale. Pourquoi est-ce que les mécaniciennes Italiennes disposent d’une imprimerie dans leur garage? Pourquoi est-ce que le prêtre semble être si proche du mendiant local? C’est à nous de le découvrir.

Grâce à une excellente mise en situation via le contexte post-franquiste de la fin des années 70 en Espagne, on en apprend beaucoup sur la situation de certaines communautés et des habitants pris entre plusieurs feux et avec l’espoir d’une vraie transition démocratique. Mi’pu’mi Games sait vraiment y faire pour ajouter une dimension sociale forte à ses jeux comme ce fut le cas sur l’excellent The Lion’s Song qui se déroulait en Autriche au début du 20ème siècle.

The Flower Collectors

A tours de bras

The Flower Collectors se révèle être plus intéressant qu’escompté malgré l’étroitesse des endroits que l’on peut visiter et découvrir. Nos mouvement son certes limités mais il faudra bien regarder de partout pour trouver des objets et autres personnages qui ne sont pas à leurs places habituelles. En zoomant sur eux par le biais des jumelles ou de l’appareil photo on découvrira quelques lignes de dialogues et quelques pistes de réflexion mises de côté sur le tableau à indices.

Le gameplay est simple, on se déplace en vue à la première personne et on active des objets avec la souris comme le téléphone, la porte d’entrée ou d’autres personnages. Melinda disposant elle de ses jambes ira scruter les environs et interroger les habitants. Il nous faudra parfois l’aiguiller afin d’éviter de rencontrer d’autres personnages dans un appartement ou pour éviter les patrouilles de policiers.

La marge d’erreur est très large et il est impossible de se planter ou de se faire attraper. Pas de Game Over punitif mais un sentiment concret de progression dans l’aventure qui aura forcément un impact non négligeable sur la durée de vie du jeu. Si on ne peut pas aller quelque part, Melinda nous l’indiquera simplement en disant que cette action lui est impossible.

The Flower Collectors

J’accuse le colonel moutarde dans la cuisine avec l’ouvre boite

The Flower Collectors est également assez dirigiste dans la résolution de son énigme avec un seul chemin possible ce qui évite l’effet cluedo parfois désuet mais qui limitera d’autant plus la rejouabilité du jeu. Les personnages sont intéressants et on a bien envie de les aider même si nos possibilités de le faire sont très limitées.

Il y a quelques choix à faire de temps en temps mais qui seront surtout utiles pour débloquer des succès particuliers, la finalité de l’aventure restant la même au final. Doit-on dire ce que l’on sait à notre ancien collègue ou doit-on s’en méfier? L’histoire est certes intéressante mais elle est au final assez facile à décrypter et la fin ne surprendra pas grand monde.

The Flower Collectors fait la part belle à l’univers et à la cohérence de son propos au détriment du côté gamer et gameplay immersif. On suit une aventure narrative avec quelques interactions avec les personnages et les objets et des scènes dont il n’y a qu’une seule solution pour avancer. Sans réelle difficulté ou pression, le jeu avance tranquillement et pose là les bases d’une histoire moins palpitante qu’escompté.

L’aventurier du rail

The Flower Collectors

Dans The Flower Collectors, la seule réelle difficulté réside dans des passages limités dans le temps où il faudra trouver tous les objets ou tous les personnages concernés par ladite scène. C’est très léger mais cela nécessite de bien connaitre les scènes et les implications des personnages afin de dénouer tous les fils de cette enquête. Personnellement il m’a manqué quelques indices lors de ma première partie m’obligeant à en faire une seconde pour tout débloquer au niveau succès.

Au niveau des soucis rencontrés, j’ai eu quelques errances techniques sur les scripts qui ne se déclenchaient pas au bon moment ou nécessitant quelque chose que j’avais débloqué dans le mauvais ordre mais rien de bien méchant. Le jeu est intégralement en français dans le texte avec des voix en Anglais. Je n’ai pas remarqué de grosses fautes ou de gros problème de cohérence dans la traduction ce qui est bon signe.

Le plus gros problème vient surtout de la faible durée de vie du jeu qui ne dure que 3 heures 30 pour en voir le bout ce qui est un peu léger à mon goût. Comptez 1 heure en plus pour débloquer tous les succès en passant directement par le chapitre où il nous manque un embranchement narratif oublié. La faible difficulté du titre pose également problème vu que l’on a quand même un peu de mal à s’attacher autant aux personnages qu’il ne le faudrait pour apprécier le jeu à sa juste valeur

Au final, The Flower Collectors est un jeu intéressant et qui est le fruit de beaucoup de travail et de passion de la part des développeurs. Ils sont parvenus avec peu de moyens et quelques limitations en matière de lieux à explorer à insuffler une vraie vie à leur jeu. Reste malgré tout que le contexte, certes intéressant, ne parvient pas à captiver plus le joueur faute de réel challenge ou de choix cornéliens à faire sur l’avenir de nos personnages.

Achat sur Steam:

Test – The Flower Collectors
Conclusion
The Flower Collectors est une aventure linéaire intéressante mais qui manque un peu de piquant au niveau histoire pour se démarquer du lot des jeux d'aventure narratifs.
Les +
Le contexte politique inédit (ou presque)
De bons personnages
Plutôt bien réalisé dans son ensemble
Les -
Un peu court
Pas vraiment de challenge
Manque d'implication du joueur et de conséquences sur nos choix
6
Bon
Plus d'articles
LUNA The Shadow Dust
Test : LUNA The Shadow Dust
efficitur. sed nec elit. vulputate, ut venenatis, tristique amet, sit