ActualitéDossiers

Dossier: les différences et similitudes entre Faeria et Heartstone

Différences et similitudes entre Faeria et Heartstone par un habitué du jeu de Blizzard

Après avoir passé quelques heures avec Faeria, j’ai pu profiter de l’offre du weekend dernier pour offrir un accès gratuit du jeu à un ami grand amateur d’Heartstone et qui joue plutôt bien. Pas mal de soirées plus tard, il m’a envoyé un petit comparatif objectif montrant ce qu’apporte Faeria dans le genre et les différences résiduelles entre lui et le cador du genre de chez Blizzard.

faeria_logo_2016_HD

Les différences de Faeria vis-à-vis d’Hearthstone :

  • La gestion de terrain et le placement des créatures. Les créatures ne sont pas constamment face à face et il est possible de protéger ses créatures les plus faibles. De plus, le fait de pouvoir placer ses terrains où on le souhaite permet de varier les styles de jeu (offensif ou défensif) et influe grandement sur la domination du plateau. C’est le point le plus original de Faeria et celui qui offre le plus de possibilités. (« Scrolls » a aussi un système de plateau, mais il n’est pas créé par les joueurs).
  • Du coup, beaucoup de capacités de créatures concernent leur mode de déplacement, ce qui offre différentes stratégies de possession du terrain.
  • Le système de ressources. Il est possible de capitaliser les faeria non utilisées pour les prochains tours. La gestion du « tempo » est plus complexe et permet différentes sorties de decks, par exemple « économiser » quelques tours pour jouer une carte chère tôt dans la partie.
  • La gestion des couleurs, similaire à Magic. Il est possible de créer des decks de plusieurs couleurs mais leur équilibrage est plus compliqué en raison de la gestion des terrains.
  • Les cartes « Structures », se rapprochant des enchantements de Magic, qui accordent différents bonus aux joueurs et devant être protégées, car ne pouvant pas attaquer ou se déplacer.
  • Il y a moins de sorts que dans Hearthstone, le jeu passe plus par le contrôle du terrain via les créatures ou leurs capacités.
  • La RNG est quasi-inexistante, peu de cartes ont des effets aléatoires.
  • Le système économique. Acquérir des nouvelles cartes est plus facile, les bonus d’or sont plus élevés et des boosters sont offerts plus souvent.
  • Pas de pouvoirs héroïques, qui sont pour moi le meilleur ajout d’Hearthstone aux TCG, avec toutes les synergies que ça offre.
  • Pas d’armes pour les héros non plus.

boRiaOv

Les similitudes entre Faeria et Hearthstone :

  • Les créatures blessées ne sont pas automatiquement soignées au tour suivant (différent de Magic donc).
  • Les capacités des créatures sont proches de celles d’Hearthstone et de Magic (Don = cri de guerre ; dernier vœux = râle d’agonie ; production = au début de votre tour ; célérité = charge etc…)
  • Le système de rareté des cartes, exactement le même avec les mêmes couleurs.
  • Le mode classement, sur 25 niveaux, avec un système d’étoile pour grimper, avec au plus haut niveau un classement des « Héros », similaire aux « Légendes » d’Hearthstone.
  • Le craft des cartes (pas d’échanges entre joueurs donc) avec un rapport de 1 pour 4 (sauf pour les communes, 1/5)
  • Le mode « Pandora », pas encore disponible mais qui sera certainement similaire au mode arène d’Hearthstone.

Images:

Achat:

Il est à noter que les 2 jeux sont F2P mais que Faeria permet aux pressés d’acquérir une version Early Access dans laquelle ils retrouveront des packs boosters et autres bonus.

Vidéo:

Tags
En voir plus

Loutre Perfide

Vieux con qui cherche à faire découvrir quelques perles dans tous les domaines.

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

quis elit. quis, ut sit dictum consectetur Curabitur odio id
Close