Critique : SONOIO - SONOIO Blue 2

Critique : SONOIO – SONOIO Blue

Dernière mise à jour:

Sonoio met donc à la bonne date à disposition son premier album avec de très nombreux formats pour une écoute haute fidélité ou MP3 320 Kbps.

On a donc droit aux formats suivants pour l’album:
High Quality MP3
FLAC + APPLE LOSSLESS
SOURCE WAV

SONOIO demos(blue):
High Quality MP3

SONOIO Wallpapers & Ringtones

Autant le dire, on est dans la directe lignée des diffusions made in NIN avec tous les avantages connus comme une qualité de son et de rapidité de téléchargement.

Au niveau des soucis, on notera plusieurs envois de courriels avec différents liens suite à des erreurs bêtes de tags et un lien foireux vers la version Demo de l’album. Rien de très grave, mais les débuts ont été un poil laborieux.

Critique:
Just Me
Introduction assez spéciale avec un son presque feutré et une voix distante. Le rythme est bon, ca accélère progressivement avec toujours plus d’instruments. Même si les paroles semblent un poil en deçà, musicalement c’est très intéressant.

Suck Up Everything
Autre titre connu peut ceux ayant précommandé l’album, on reste dans le drumming rapide et un tantinet persistant dans la tête. La voix reste toujours aussi distante et monocorde. A l’instar de Just Me, le titre est très intéressant structurellement tout en ayant une légère teinte pop qui fait son charme.

Not Worth Remembering
Malgré un titre pas vraiment alléchant et laissant augurer de mauvaises choses, ce titre est excellent avec un rythme plus lent et une reprise des paroles du titre précédent. Musicalement c’est tout de même un poil différent mais tout en délaissant le côté pop pour un côté plus électro minimaliste et un très joli duo de voix.

Silence
Dernier titre connu de l’EP et titre très particulier avec de belles distorsions et un léger air connu sur les 2 précédents titres. Titre de transition, il s’avère mieux foutu qu’il n’en a l’air. A écouter au casque pour en découvrir les nuances.

Heartbeat
Ce titre tranche singulièrement avec les précédents, il est plus calme, plus à ambiance et se révèle être très réussi. Une nouvelle fois il est musicalement énorme et mue en permanence. Au niveau de la voix les distorsions se font plus présentes, ce qui est un peu dommage tant la voix d’alessandro à l’air intéressante sans trucage externe.

Hold On Let Go
Le titre se présente sous la forme d’un beat rapide mais faiblard en intensité sonore, la voix est une nouvelle fois fantomatique mais inévitable. Il aurait mérité à être plus simple et un poil mieux produit malgré une seconde moitié plus intéressante et plus marqué.

Memory Loss
Introduction vaporeuse, synthés lointains pour un titre qui fait ambient sans trop l’être. Transition ou titre anecdotique? A vous de décider.

Houdini
Une nouvelle fois on est dans le calme et le feutré, le duo de voix se marie à merveille. On a quand même un peu l’impression d’écouter 5 fois le même morceau avec des variantes légères mais variés. Ca reste un bon morceau mais un poil trop lent et calme à mon goût.

Happy
Dernier titre de l’album et encore une fois, on a l’impression d’assister à une légère redite. Vocoder, stries variées et aiguës pour 2 minutes d’ambiguïtés. Dispensable.

Achat:
Vous pouvez donc vous procurer cet album sur le site officiel du groupe à différents prix en fonction de l’édition choisie dont une édition Geek à $199.99.

Il est désormais disponible sur iTunes au prix de 8,91 €.

Avis:
Cet album s’écoute plutôt bien au final sans trop s’ennuyer et sa courte durée fait qu’on peut le passer en repeat sans trop de souci.

Après l’avoir écouté de nombreuses fois, je dois bien avouer que le charme commence à agir et que cet album se révèle être mieux foutu et surtout plus cohérent que je ne l’escomptais.

Les titres s’enchainent donc de façon logique, imbriquée et surtout implacable. On passe très bien d’une écoute passive à une écoute active en parvenant à retenir les morceaux les uns par rapport aux autres, chose que je ne pensais pas possible de prime abord.

Une belle réussite pour un premier jet donc pour un artiste dont j’attends beaucoup désormais. Il ne reste plus qu’à confirmer et surtout à voir ce que donne le prototype vendu dans les éditions très chères pour créateurs en herbe.