Polygon

Critique : Battle Tapes – Polygon

Battle Tapes est un jeune groupe d’électro-rock américain qui sévit depuis les années 2010.
Ils ont déjà sortis 2 EP, Sleepwalker et Sweatshop Boys qui sont tous 2 disponibles gratuitement au format MP3 320Kbps sur leur site officiel.
Il est tout à fait possible d’acheter les éditions HD au prix de 2 et 5$ afin de bénéficier des versions FLAC et autres formats Lossless.

Après pas mal d’attente de ma part, voici désormais arrivé Polygon, leur premier LP, que j’ai bien entendu immédiatement acheté afin de vous offrir la primeur d’une critique! Enjoy.

Battle Tapes – Polygon

C’est donc après quelques mois d’attente qu’arrive dans nos chastes oreilles Polygon, un album électro-rock-pop qui parvient à se démarquer des précédentes productions du groupe tout en ajoutant pas mal de liant à la sauce. Si vous ne connaissez pas cet excellent groupe, je vous invite à aller consulter ma critique de l’EP Sweatshop Boys afin de vous faire une première idée de ce qu’est capable de faire Battle Tapes.

Avec Polygon, le groupe voit les choses en extra large avec un LP doté de 10 titres dont 2 instrumentaux (Dreamboat et Mulholland). Ca commence d’ailleurs très fort avec le tubesque Belgrade, une sorte de mix de Nine Inch Nails époque With Teeth avec de l’électro décompléxé et tonitruante.

S’ensuit un autre tube potentiel que vous avez peut-être déjà découvert dans la bande son du dernier Need for Speed, Valkyrie. On a de quoi être aux anges, du tonus, du rythme et de bonnes sensations sont au rendez-vous. Avec ce titre, Battle Tapes a de quoi se faire connaitre au delà du cercle des initiés.

Autant être honnête, le début de ce Polygon est une véritable tuerie avec encore un autre tube en duo avec Party Nails, Solid Gold. Private Dancer fait un peu retomber le soufflet mais il reste un titre dynamique et pénétrant sans toutefois atteindre les sommets comme les titres précédents mis à part dans son dernier tiers qui mettra tout le monde d’accord.

Graveyard Shift est plus rock dans son approche et dans sa structure mais il reste au niveau par rapport au reste de l’album. Feel the Same est un titre connu que l’on avait déjà découvert dans Sweatshop Boys et qui reste toujours aussi excellent et prenant. Valley People est plus électropop avec son refrain plutôt classique et son dynamisme contagieux. Again clôture l’album d’une bien belle façon avec une surprenante simplicité et de très belles paroles.

Avec Polygon, Battle Tapes rentre directement dans la cour des grands! Avec ses multiples influences et sa maitrise du son et des effets, il apporte un sacré vent de fraicheur en cette fin d’année. Fin d’année qui risque de se limiter aux grosses cylindrées et autres niaiseries propices aux fêtes de Noël. Au final, du gros son, de bons titres et jusque ce qu’il faut d’énergie et nous voilà déjà prêts pour affronter les affres de l’hiver rude qui se prépare, merci Battle Tapes!

Achat:

Vous pouvez vous procurer l’album sur la boutique officielle au prix raisonnable de 9.99$.

Plus d'articles
Front Line Assembly - Echogenetic
Critique : Front Line Assembly – Echogenetic
non adipiscing vulputate, consequat. tempus quis,