Critique : Marina and the Diamonds - The Family Jewels 2

Critique : Marina and the Diamonds – The Family Jewels

Marina Lambrini Diamandis est une jeune chanteuse galloise de 24 ans connue sous le nom de Marina and the Diamonds. Son premier album The Family Jewels est disponible à la vente depuis le 22 février 2010.

A l’instar de Florence And The Machine, Marina dispose d’un groupe qui l’accompagne pour cet album et pour sa tournée live mais qui est plus un coup de pouce qu’un réel groupe doté d’une cohésion sans faille comme on a pu le voir chez Paloma Faith.

La jeune chanteuse-interprète fut remarqué par Derek Davies qui la fit signer pour quelques EPs et surtout pour un premier album attendu. Attendu car elle a terminé seconde du célèbre BBC Sound of 2010 poll ce qui est, en général, un gage de qualité et de futur succès.

Son album est un mix surprenant entre la pop et l’indie avec une voix fort intéressante, contralto, qui tranche singulièrement avec ces congénères et nous fait regretter que nos chanteuses françaises ne parviennent qu’à minauder et à susurrer. Arrêtons les frais car ce n’est pas le sujet aujourd’hui.

L’album est plutôt conséquent avec 14 titres pour l’édition iTunes que je me suis procuré (1 titre bonus à priori) pour le sympathique prix de 10 euro.

L’ensemble commence très pop et fort avec de très bons titres fort bien produits et intéressants au niveau musical (surtout Shampain et son synthé) qu’au niveau des paroles (Are You Satisfied? et I Am Not A Robot). Les premiers titres s’écoutent sans lassitude et avec le délicieux sentiment d’écouter quelque chose d’original et de convainquant.

Il n’y a que très peu de titres faiblards (Rootless et The Family Jewels pour ne pas les nommer) et l’ensemble s’écoute en boucle avec des variantes et des perles disséminées ici et là que l’on ne pioche qu’après plusieurs écoutes attentives.

Il y a largement de quoi s’emballer pour cette jeune artiste malgré une promotion aux abonnés absents et quelques sorties plus populaires disponible dans le même espace temps comme Gorillaz, Joanna Newsom et d’autres.

On ne s’ennuie pas une seule seconde à l’écoute de titres variés et divers faisant indubitablement pensé à Florence And The Machine, Shakira ou même Lady Gaga.

On évite le piège des chansons larmoyantes, mielleuses destinées aux ondes britanniques que s’accaparent les groupes comme Cheryl Cole, Girls Aloud, Shakira, Ke$ha et tant d’autres.

Voici donc une jeune artiste dont je pense le plus grand bien que ce soit au niveau musical, de la voix et de la qualité des titres. Si vous aimez la pop et l’indie légèrement barré, vous devriez écouter le single ci-dessous et essayer d’écouter les titres suivants sur les plateformes d’écoute en ligne : Are You Satisfied?, Shampain, I Am Not a Robot, Girls, Obsessions, Hermit the Frog et Guilty.

A suivre de près, de très près même!