Critiques MusiqueElectronique

Critique : Hybrid – Disappear Here

Hybrid fait parti de ces groupes plutôt méconnu du grand public mais dont tout le monde a entendu un titre ou 2 que ce soit au cinéma ou à la télévision en musique de fond.

Hybrid est donc un groupe anglais basé à Swansea composé de Mike Truman et Chris Healings. Producteurs, compositeurs, mixeurs et cinéphiles convaincus, ils ont participé à de très nombreux projets musicaux et à de très nombreuses musiques de films.

Ils sont également à l’origine d’albums plutôt intéressants électro-techno-pop qui ont tendance à se diversifier vers une fusion pop moderne lorgnant fortement vers la techno avec de très bons beats et une signature sonore inimitable.

A l’instar de BT, Way Out West, ils symbolisent l’ouverture qu’à pu prendre de très nombreux artistes et DJs depuis maintenant 10 ans.
On est très loin de leurs débuts et ce n’est pas pour me déplaire.

Cela faisait depuis maintenant quelques mois que j’attendais cet album au tournant suite au fantastique single Formula of Fear qui laissez présager de très bonnes choses et surtout une nouvelle optique pour le groupe, des chansons chantées et plus calibrées pour les ondes et la télé.

Récemment, le dernier single en date, Break my Soul avait terminé de m’achever et j’étais impatient de voir débarquer cet album le 29 mars 2010.

On a largement le choix pour acquérir l’album, vous pouvez l’acheter sur leur site officiel qui se trouve à cette adresse, sur iTunes au prix de 8.99 euro, sur Beatport et sur amazon au prix de 7.99 euro.

A noter que l’édition se trouvant sur leur site est bien plus intéressante car elle vous propose plus de formats comme le FLAC, l’AAC lossless, le MP3 320k et de multiples éditions limitées avec T-Shirt et autres goodies.

J’ai donc jeté mon dévolu sur l’édition standard avec l’album au format AAC lossless et force est de constater que le téléchargement n’est pas light, on récupère donc une archive de 735mo. Ils ne se sont pas fichus de nous, c’est une évidence.

Passons donc à la critique de l’album en lui-même car il y a moult choses à dire.

Tout d’abord, on peut dire que l’album commence très fort avec l’excellent
Empire qui détonne grâce à son beat contagieux et constitue ainsi une entame parfaite. On note une évolution assez prononcée entre les anciens albums et Disappear Here au niveau son. Le titre a également la bonne idée de ne pas trop trainer en longueur ce qui constitue donc un des meilleurs titres de l’album.

Can You Hear Me est lui aussi un titre phare de l’album avec une certaine réminiscence de qu’Hybrid proposait avec son précédent album mais en mieux et surtout plus constant. Le chant apporte énormément au titre. Les 2 voix se marient parfaitement et au final on récupère un titre plaisant qui trotte dans la tête.

Green Shell Suit est déjà plus problématique dans son approche surtout dans sa lignée directement tirée de I Choose Noise avec les mêmes sonorités et le même feeling. Si on est un circonspect dans un premier temps, le titre parvient néanmoins à tirer son épingle du jeu avec un bon son et la seconde moitié bien planante.

Disappear Here est un autre titre chanté par la plutôt séduisante et néanmoins bonne chanteuse Charlotte James. Elle officie désormais comme 3ème membre du groupe et sa présence est fort appréciée sur cet album. Ce titre est posé et calme mais il s’accélère au fur et à mesure pour nous proposer un beat convaincant et implacable. On est loin du syndrome groupe électro qui rajoute une chanteuse bonnasse histoire de plaquer quelques rimes insipides histoire de faire un tube. On est réellement en présence d’un groupe homogène et soudé. Ca fait plaisir à voir et surtout à entendre.

Every Word est un titre magnifique, certes lent à se mettre en place, qui montre tout l’étendu du talent du groupe et surtout la capacité qu’ils ont acquis de créer des ambiances électro mais pas trop.

Formula Of Fear est un titre fort qui est déjà connu par la plupart d’entre vous. Je vous le propose donc en live plus bas. City Siren est un titre court qui commence déjà à placer le final et nous met dans l’ambiance avec l’introduction de Break My Soul.

Le combo Salt, Original Sin et Take A Fall est imparable. On passe de l’ambient à l’électro dansant sans aucun souci et toujours avec ce souci de qualité au niveau de la production et du son.

Break My Soul est le single de l’album est force et de constater que c’est un titre fort, bien produit qui ravit nos chastes oreilles. A écouter, vite!

Numb clôture donc l’album dans le calme, le chant est superbe et l’ambiance parfaitement posée. On remarquera également les paroles qui sont un poil meilleures que celles des autres chansons. S’il y a un seul reproche à faire sur cet album, c’est à ce niveau là!

On est donc face à un album majeur dans la carrière d’Hybrid. Ils ont su passer un palier et nous propose ici leur meilleur album en date. Ce n’est pas le meilleur album de l’année mais il figure largement dans les meilleurs au niveau electro-pop. BT a fait très fort cette année et il sera très dur de le battre, c’est une évidence.
Je conseille donc largement cet album. A vous de voir pour la suite.

L’album est écoutable gratuitement ici même si vous souhaitez dores et déjà vous faire votre propre opinion.

Tags
En voir plus

Loutre Perfide

Vieux con qui cherche à faire découvrir quelques perles dans tous les domaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

libero. in nec Phasellus Donec Nullam et, dictum
Fermer