Critique : fuck Buttons - Tarot Sport 2

Critique : fuck Buttons – Tarot Sport

fuck Buttonss est un duo d’anglais provenant de Bristol (maison mère du Trip-Hop) formé en 2004 et sévissant dans les bacs depuis 2007.

Adeptes du Noise et du Drone, ils commencent à rallier de plus en plus d’adeptes à leur cause et à sortir de la scène underground traditionnelle pour aller « casser » les oreilles chastes du grand public.

Etant un grand fan de Noise et de Health (chronique de leur dernier album à lire ici même), je me devais d’acheter donc cet album et de le découvrir comme il se doit. Inutile de vous dire que j’avais de grandes espérances et que je n’ai pas été déçu. Je m’attendais à un album bordélique, tendancieux et furibard mais après une première écoute furtive, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un album rond, chaud et presque sensuel.

Les loops sont insidieux, fourbes et calculateurs. Les titres reprennent pour la plupart une courbe gaussienne dans leur structure et rivalisent de surenchère et d’ambition. Ils se suivent sans transitions pour mieux capter notre attention et nous préparer à de sublimes cavalcades sonores et émotionnelles.

Le résultat est phénoménal et suffisamment « écoutable » pour le plus grand nombre s’y intéresse. On reste tout de même dans la distorsion à l’extrême et le noise apaisé qui plaira également aux puristes du genre.
Il n’y a de single ou de titre fort dans cet album, la cohésion des titres fait qu’il faut tout écouter et se laisser aller en écoutant ce magnifique album.

Je vous le recommande donc chaudement pour peu que vous soyez ouvert musicalement et amateurs de sons distordus et stridents.

A noter que l’album est disponible au prix de 6,23 euro sur amazon.fr en téléchargement MP3 et à 8.99 euro sur iTunes.