Critique : Cults - Cults 2

Critique : Cults – Cults

Cults n’est pas un groupe d’hommage aux excellent The Cult mais bel et bien un duo dynamique et plutôt hypé à mort par la presse et le Web suite à la diffusion d’un seul titre, Go Outside.

Ce joyeux petit couple s’amuse donc à mettre en ligne sur Bandcamp ce titre qui va très vite les faire connaitre et les lancer sur les rampes du succès avant même que leur premier album ne soit disponible, on retrouve presque les premières success story de My_.

C’est donc confiant que je me suis procuré cet album et je dois bien avouer qu’il n’y a pas grand chose à jeter sur ces 30 minutes.

Avis:
C’est l’histoire d’un couple
Voici donc une des belles histoire de cette année 2011, Cults nous propose une pop suave et sexy empruntant largement aux 60’s. Si le duo est assez sympathique de prime abord, rien de ce qu’ils proposent n’aurait du exploser comme cela a été le cas.

Revival par ci revival par là
Malgré un certain talent pour les compositions courtes et enjouées, le duo nous fait voyager et nous refait apprécier les Supremes et bien d’autres groupes qui redeviennent tendance en ce moment. Au niveau de la production, c’est assez limpide et simpliste sans être garage. Tout est bien ficelé et les versions modifiées des titres sont bien plus agréables que les démos écoutées sur Bandcamp, c’est une évidence.

Next big thing?
A vrai dire, je suis très surpris par ce succès flash. Même si musicalement, le groupe est intéressant et marquera au fer rouge cette année 2011, je ne peut m’empêcher de trouver cet emballement un peu trop excessif de sites comme Pitchfork et d’autres. Certes, il y a de la qualité mais à trop hyper des groupes comme celui-ci, on favorise l’émergence d’épiphénomènes qui, je ne leur souhaite pas soyons clair, finirons certainement par s’autoparodier ou par faire la même chose album après album.

Je vois dans ma boule de cristal que ce sera un grand succès
Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, cet album est vraiment bon, court, intense, varié et surtout rafraichissant. On peut l’écouter en boucle et le faire découvrir à tous ses amis hipster ou simplement amateurs de musiques un peu old-fashion car la vraie musique, c’était à cette époque là qu’elle se faisait.

Il est où le Vocoder?
Ne cherchez donc pas un son à la mode mais plutôt un bel hommage frais et fera plaisir aux amateurs d’Adele et à ceux qui n’aiment pas les albums trop longs et dont on ne retient rien au final. Il y a largement assez de bons titres pour faire des passages radio ou pour écouter en soirée comme fond sonore.

Titres à retenir:
Go Outside, Most Wanted, Never Heal Myself et Oh My God.

Achat:
Vous pouvez donc vous procurer cet album sur iTunes au prix de 7,99 €.

Extraits: