LUNA The Shadow Dust

Test : LUNA The Shadow Dust

Angel Dust

LUNA The Shadow Dust
Date de sortie
13/02/2020
Studio
Lantern Studio
Plateforme
Steam
Notre score
7

Développé par Lantern Studio, Luna The Shadow Dust est un jeu d’aventure-énigme façon point n’ click initialement financé par une campagne Kickstarter. Fortement inspiré des grands classiques du genre, on va devoir résoudre des énigmes plutôt malignes avec l’aide de 2 personnages jouables et de notre cerveau! Exit donc l’humour des productions Lucasarts et découvrons l’émouvante histoire de LUNA The Shadow Dust.

On incarne donc un jeune garçon assistant d’un mage qui va devoir faire face à l’apparition de créatures malfaisantes et à la perte de lumière dans son monde. Dans ce monde abreuvé de ténèbres, il devoir escalader une tour menaçante remplie d’énigmes en tout genre et où il fera la connaissance d’une petite créature qui cherche la même chose que lui. Ensemble, ils vont gravir étage par étage cette tour qui évoqueront des souvenirs passés de ce monde qui ne demande qu’à être de nouveau baigné par la lumière.

Doté d’une réalisation superbe et de graphismes réalisés à la main, Luna The Shadow Dust est avant tout une aventure qui fait une large place à l’histoire, à son ambiance et à ses magnifiques cinématiques qu’à la grande complexité de ses énigmes. On retrouve tout ce qui fait le charme des jeux du genre avec la possibilité de jouer deux personnages dotés de caractéristiques différentes. Non seulement il faudra analyser et comprendre ce que les salles attendent de nous mais il faudra prendre en compte des spécificités de nos 2 héros improbables.

La tour infernale

LUNA The Shadow Dust

Si de prime abord on peut se dire que le jeu est somptueux que ce soit entre les graphismes et la musique, on comprendra très vite qu’il ne se limite pas seulement à sa réalisation mais qu’il propose également des énigmes intéressantes et très souvent bien pensées. Il ne sera pas question ici de chercher des objets cachés ou autres morceau de puzzle qui nous permettront d’ouvrir une porte quelques salles plus haut ou plus bas. Il faudra se concentrer avec ce que l’on a sous la main dans le niveau où l’on se trouvera.

Cette logique au final assez éloignée des jeux d’aventures n’est toutefois pas un réel handicap pour le jeu vu le grand nombre de bonnes idées par salle que l’on retrouve. Si on peut faire un rapide reproche au concept, c’est qu’il n’est pas toujours très clair ou très explicite concernant les pouvoir de notre compagnon à 4 pattes. Il faudra expérimenter et découvrir nous-même ce qu’il est capable de faire au niveau des jeux d’ombres et de la dimension parallèle (de l’ombre) qu’il peut visiter.

On retrouve également le principe des objets actifs que l’on peut apercevoir d’une simple touche afin de voir ce qu’il est possible d’utiliser ou pas dans le décor. Etant donné qu’il n’y a aucun dialogue dans le jeu, ce qui permet de faire des économies en matière de doublage ou de traductions fort utile pour un projet Kickstarter de cette ampleur, il faudra trouver les différents indices nous permettant de résoudre les énigmes via les couleurs ou les jeux de lumière. Ce serait d’ailleurs intéressant de voir si le jeu est utilisable par des personnes atteintes de daltonismes vu certains puzzles.

LUNA The Shadow Dust

Et l’obscurité fut

Luna The Shadow Dust parvient à nous narrer une histoire sobre mais parfois saisissante sans la moindre ligne de dialogue comme explicité préalablement mais il fait la part belle aux cinématiques bien fichues et aux petits clins d’œil disséminés avec parcimonie dans les niveaux. Elles apportent un réel plus au jeu tant elles sont travaillées et parfois émouvantes. Il y a un vrai travail sur les émotions dans ce jeu, que ce soit le character design ou la musique, les sentiments et la bienveillance de nos protagonistes font le reste. La relation entre les deux personnages et elle-aussi bien amenée avec, sans vouloir spoiler, une fin trop prévisible et un dénouement fort classique entre eux. Malgré tout, l’essentiel c’est le voyage et non la destination!

Concernant les énigmes, il y a de l’excellent et du moins bon. Je n’ai rien vu d’extrêmement original ou d’inédit mais elles passent bien avec un excellent ratio temps passé à résoudre – frustration. Il ne suffit en général que quelques minutes pour avancer dans la salle suivante et seules les 2 dernières salles m’ont réellement demandé un effort pour comprendre la logique cachée derrière ladite énigme. Le gimmick des ombres et des lumières finit par lasser au bout d’un moment notamment lorsque l’on est obligé de faire pas mal d’aller-retours à différents endroits d’une seule et même salle pour espérer tomber sur la bonne combinaison pour avancer.

Si la très grande majorité des énigmes est logique et vous laissera la sensation d’être un génie une fois résolue, d’autres sont plus nébuleuses et j’ai pu en voir le bout à force de tester toutes les combinaisons. Comme je l’explicitais avant, le jeu n’est pas frustrant trop longtemps mais une certaine lassitude s’empare de nous vers la fin du jeu. Si la magie du jeu opère très bien jusqu’au dernier tiers de l’aventure, il est conseillé d’éviter de le faire d’une seule et même session sous peine de le trouver moins bon qu’il ne l’ait en réalité.

LUNA The Shadow Dust

Clair-Obscur

Le plus grand défaut du jeu réside dans sa trop grande facilité pour les habitués du genre. La logique des puzzles est intéressante mais on a déjà vu beaucoup d’itérations plus ou moins identiques à ce que l’on découvre dans Luna The Shadow Dust. On progresse bien trop vite dans les premiers niveaux sans que l’on ait le temps de profiter des somptueux décors et de l’intelligence de la narration sur certains scènes. Là où le jeu devrait poser son ambiance et sa patte, il accélère pour nous amener vers un final trop prévisible et nébuleux.

Autre grief, j’ai eu pas mal de problèmes techniques au moment de la sortie du jeu. Il m’est souvent arrivé de devoir relancer ma partie car le second personnage ne réagissait plus ou se retrouvait bloqué sans que je ne puisse le sortir de sa situation. J’ai bien conscience que bien des patchs sont passé par la entre temps mais il y a eu énormément de correctifs quelques jours après la sortie officielle du jeu ce qui laisse présager d’une sortie accélérée pour pouvoir sortir le jeu le plus vite possible.

Le jeu est disponible hors promotion à un prix raisonnable mais vu la durée de vie, on aurait pu espérer plus de matière et plus de variété dans les situations rencontrées. On retrouve par ailleurs la bande son ainsi que l’artbook pour, la aussi, des prix intéressants. Forcément, je vous conseille fortement la bande son qui est vraiment excellente et qui peut s’écouter allègrement en dehors du jeu.

LUNA The Shadow Dust

Black Moon Rising

Luna The Shadow Dust propose environ 5-6 heures de challenge ce qui est largement assez lorsque l’on considère le budget et les limitations de la thématique choisie au départ. Le jeu est intégralement en français dans les menus ce qui est la moindre des choses vu que le jeu ne dispose pas de dialogues. Il gère également le Steam Cloud et il dispose de succès sympathiques à faire. Manque simplement à l’appel les cartes Steam.

J’ai beaucoup apprécié le jeu mais il faut bien avoué qu’il est plus dédié aux néophytes dans les jeux d’énigmes-aventure qu’aux joueurs plus chevronnés. Malgré tout ce qu’il fait de bien ou d’excellent, il reste que sa trop grande simplicité gâche pas mal le potentiel du jeu et de la future évolution de cet univers qui partait pourtant si bien. On est pas face à un must-have du genre mais il peut tout à fait constituer une excellente introduction pour les plus jeunes vu la teneur de l’histoire et l’absence de dialogues.

Au final, Luna The Shadow Dust est un bon jeu proposé à un bon prix mais que je ne conseille qu’à ceux qui ont déjà terminé les meilleurs jeux du genre ou d’autres jeux indépendants peut-être plus courts mais moins classique dans leur fond car la forme est resplendissante. Avec un tel talent de design et un peu plus de travail sur les finitions, on peut attendre de belles choses de ce studio.

Achat sur Steam:

LUNA The Shadow Dust
Test : LUNA The Shadow Dust
Conclusion
Luna The Shadow Dust est un jeu d'énigmes intéressant et qui fourmille de bonnes idées. Hélas, il est trop court et sujet à des pépins techniques.
Les +
Une réalisation générale de bonne facture
Quelques bonnes idées en matière de puzzle
Une narration efficace et sobre
Les -
Trop facile
Pas mal de bugs
Un peu court
7
Bon
Plus d'articles
War Party
Test: War Party
fringilla suscipit et, felis dolor mi, ante. Praesent id, velit, Sed Lorem