Loop Hero

Test : Loop Hero

Around the World

Dernière mise à jour:
Loop Hero
Date de sortie
04/03/2021
Studio
Four Quarters
Plateforme
Steam
Notre score
8

Développé par Four Quarters, Loop Hero est un jeu de stratégie qui se déroule dans un monde maintenu dans une boucle infinie par la liche. On incarne un héro qui va devoir affronter des mondes et des créatures différentes par le biais d’expéditions. Chaque expédition se déroule toujours de la même façon avec un circuit linéaire qu’il faudra façonner à sa guise grâce à des cartes.

On commence donc le jeu avec un deck de cartes prédéfini qui contient des bâtiments, des environnements mais aussi des pouvoirs que l’on pourra utiliser soit directement sur notre chemin soit à côté afin de créer des forêts et autres rivières nous amenant de précieuses ressources. On obtiendra de nouvelles cartes plus tard et on sera toujours obligé de n’en choisir qu’un certain nombre avant de commencer nos périples.

Loop Hero est un rogue-like assez original car il combine le côté aléatoire des expéditions avec ce qu’il faut de loot de différentes qualités mais il y ajoute tout un système de construction de notre expédition que l’on va meubler comme bon nous semble grâce aux cartes que l’on va glaner après nos combats.

One More Time

Loop Hero

Dans Loop Hero , on peut donc incarner plusieurs classes de personnages aux capacités uniques et au style de combat original. Si le guerrier se contente d’une arme, d’une armure et d’un bouclier, il disposera de capacités bien à lui et sa façon de combattre sera plutôt normale. Il avance sur le sentier, il rencontre des monstres et en fonction de différentes caractéristiques comme la vitesse d’attaque, le blocage et tant d’autres il fera perdre de la vie aux créatures tout en espérant ne pas mourir dans le combat.

Si les débuts sont simples, il faut savoir que les créatures que l’on rencontre seront de plus en plus fortes au fur et à mesure du nombre de boucles que l’on aura effectué. Fort heureusement, notre personnage deviendra lui aussi de plus en plus fort avec de meilleurs armes qui seront dotées de meilleures statistiques. Un guerrier se reposera surtout sur du vol de vie et de la vitesse d’attaque pour survivre et ne pas perdre trop de points de vie en cours d’expéditions.

Dans Loop Hero, on doit récolter des ressources afin d’améliorer notre village de départ. C’est le côté Rogue-like du jeu qui parle et chaque expédition nous permettra de récolter soit l’intégralité des ressources que l’on a récolté si l’on parvient à battre le bosse du monde où l’on se trouve, soit une petite partie si l’on passe de vie à trépas.

Pour récolter des bouts de ressources, il faudra placer des cartes ressources sur la carte. Une fois que l’on a 12 bouts de ressources, on en gagne une effectivement. Ce qui est très fort dans ce jeu, c’est qu’il y a énormément de façon de gagner des ressources en combinant les cartes et en les plaçant à certains endroits stratégiques. Si l’on combine 9 rochers, on gagnera une montagne qui nous donnera non seulement des ressources mais également de nouvelles cartes à notre main.

Une fois notre expédition terminée, on pourra dès lors améliorer notre base en y rajoutant de nouveaux bâtiments ou alors on pourra améliorer directement nos bâtiments existants en échange de juteuses ressources âprement récoltées lors de nos précédentes expéditions. Il faut également savoir que certains bâtiments nous donneront accès à de nouvelles classes mais également à de toutes nouvelles cartes.

Loop Hero

Harder Better Faster Stronger

Loop Hero propose un sacré challenge avec des expéditions un brin longuettes même en utilisant le multiplicateur X2 de vitesse du jeu. Notre personnage avance toujours à la même vitesse et c’est nous, le joueur, qui posons les principales menaces de notre expéditions grâce aux cartes que l’on a en main. Certaines cartes rajouteront des vampires, d’autres de vils moustiques via le marais mais également des épouvantails dans les champs.

Pour avoir certains types de monstres, il faudra ainsi combiner leur environnement avec d’autres cartes. Par exemple, pour avoir les épouvantails, on doit avoir un village et placer avant ou après ledit village le champs. C’est très malin et surtout cela apporte une réelle dimension stratégique au placement de nos adversaires.

Loop Hero nous permet également d’ajouter des bonus ou malus aux cartes avoisinantes. Des tours permettent à notre personnage d’aller plus vite en vitesse d’attaque et de déplacement. Il faudra bien entendu les placer de façon stratégique afin d’optimiser au mieux leur rendement. C’est un réel bonheur de se casser la tête pour avoir le meilleur chemin possible que ce soit en matière de difficulté croissante mais également pour avoir des zones moins peuplées pour se reposer et se soigner.

On peut se soigner de différentes façons dans Loop Hero, soit on utilise des potions une fois le bon bâtiment débloqué, soit on se base sur notre vol de vie pour le guerrier soit on utilise les soins prodigués lorsque l’on rentre dans un village par exemple. On est également soigné lorsque l’on a fait une boucle complète et que l’on repasse par notre feu de camps de départ sans toutefois toucher les 20k euro au passage…

Loop Hero

The Last Guardian

Vous allez me dire mais comment se termine une expédition? Dans Loop Hero, dès lors que l’on pose une carte, une jauge de Boss se remplit et une fois que l’on a atteint un certain seuil, un camps adverse apparait pour nous offrir encore plus de challenge. Une fois la jauge totalement pleine, c’est au tour du gardien du monde où l’on se trouve de venir nous chercher des noises.

Forcément, il conviendra d’être fin prêt pour l’affronter avec ce que cela implique d’armement, enchantements et autres caractéristiques maximisées du mieux que l’on puisse. Il faudra parfois faire attention à notre armement car une arme orange ne sera pas forcément plus forte qu’une jaune par exemple. Elle ne disposera juste d’une caractéristique en plus.

C’est cela aussi qui fait la grande force de Loop Hero, on devra sans cesse réfléchir quand est-ce que l’on se sent prêt à affronter le boss. Si on se rend compte que notre expédition est déjà vouée à l’échec, il sera dès lors préférable d’abandonner ladite expédition pour retourner à notre village si l’on est assez proche de notre camps de base. C’est toute une gestion des risques-récompenses que l’on doit garder en mémoire. Il n’y a pas de mauvais choix, juste des mauvais timings.

Une fois le boss vaincu, on pourra ensuite s’attaquer à un autre monde autrement plus difficile et qui demandera pas mal de grind ne serait-ce que pour faire illusion lors de nos prochains expéditions. C’est un peu là où la magie qui entoure le jeu commence à se déliter et on commence à se rendre compte qu’il va falloir énormément d’heures et d’échecs pour avancer parfois très peu.

Loop Hero

Looper arrête de looper!

Si les premières heures sont vraiment exceptionnelles avec tout ce que cela implique de temps passé pour apprendre les mécaniques du jeu et pour réussir parfaitement une expédition, on se rend très vite compte que la progression est loin d’être exponentielle, elle est plutôt sinusoïdale. On se retrouve très souvent devant de vrais murs de difficulté que l’on ne pourra passer qu’en passant beaucoup trop heures afin de grinder ce qu’il faut de ressources.

Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit Loop Hero est un jeu vraiment excellent et qui mérite très clairement tout le succès qu’il rencontre actuellement (500k ventes, c’est vraiment mérité) mais je trouve qu’il y a un sérieux souci de gestion du temps des joueurs. Le jeu est parfois trop lent à se mettre en place dans les premières boucles et le X2 ne suffit très clairement pas à mon avis.

On regrettera également de ne pas pouvoir sauvegarder en plein milieu d’une expédition car certaines sont très longues et pour peu que l’on doive s’arrêter en plein milieu c’est souvent un crève cœur de devoir abandonner alors que tout se déroule parfaitement pour nous. A priori une mise à jour va venir corriger ce souci mais je suis bien obligé d’en parler car je teste le jeu comme il est actuellement.

La réalisation est vraiment intéressante avec des graphismes très old-school et de très belles illustrations qui font un peu livres dont on est le héros. La patte graphique du jeu est d’ailleurs sublimée par une bande son classe et qui mérite même des écoutes en dehors du jeu.

Loop Hero

Autre point notable, l’histoire est vraiment sympathique et elle est amenée de façon très subtile. J’ai bien aimé les discussions entre les différents villageois mais également avec les créatures qui peuvent parfois discuter avec nous. Je ne m’attendais pas à voir une telle intelligence dans certains propos. On est assez loin du niveau d’excellence proposé par Hades mais on s’en approche un peu.

Loop Hero est intégralement en français dans le texte ce qui permet à tout le monde d’y jouer. Comptez environ plusieurs dizaines d’heures de jeu pour en voir le bout ce qui est fort rentable à la vue du tout petit prix demandé par le jeu. Je n’ai pas rencontré de gros bugs de sauvegardes comme certains et je n’ai pas eu le moindre crash à l’heure où j’écris mon test.

Au final, Loop Hero est sincèrement un excellent jeu original et rudement prenant. On a énormément de mal à le lâcher une fois que l’on y a goûté. Malgré quelques problèmes inhérents au système de jeu et au principe de boucles ainsi qu’ à la relative redondances des parties, c’est vraiment un tour de force de la part de Four Quarters.

Achat sur Steam:

Loop Hero
Test : Loop Hero
Conclusion
Loop Hero est un jeu que l'on lance sans se douter que l'on va y passer 4-5 heures d'affilé sans s'en rendre compte. Une franche réussite!
Les +
Une direction artistique au top
Une durée de vie phénoménale
Le principe est original et sacrément prenant
La bande son
Les -
Trop de grind ici et là
La progression n'est pas toujours très fluide
8
Addictif