Back 4 Blood

Test : Back 4 Blood

Back 2 basics

Dernière mise à jour:
Back 4 Blood
Date de sortie
12/10/2021
Studio
Turtle Rock Studios
Plateforme
Xbox Game Pass PC
Notre score
6

Développé par Turtle Rock Studios, Back 4 Blood est un jeu de tir à la première personne coopératif qui a pour ambition de devenir le nouveau Left 4 Dead. Il reprend en effet les mêmes ingrédients tout en y ajoutant quelques touches originales avec des systèmes de cartes censées nous permettre de varier notre style de jeu.

Après une période de beta assez longue et plutôt complète, Back 4 Blood est enfin disponible sur Steam, Xbox Game Pass PC et Xbox et sur les dernières consoles Sony. Le moins que l’on puisse dire c’est que du travail a été effectué par rapport aux betas mais que certains ajouts disponibles sur la version finale laissent perplexe.

Back 4 Blood reprend également le même système d’actes que ses 2 illustres prédécesseurs où l’on devra remplir des missions dans différents environnements en équipe de 4 personnages pour ensuite atteindre un refuge qui nous permettra de sauvegarder notre progression et refaire le plein de vie et quoi tuer du zombie.

Le jeu est bien plus long en matière de niveaux et il parvient à capturer ce qui faisait le charme des jeux originaux en matière de casting et de bestiaire. Rien de bien original mais les ajouts sont très nombreux et il a tout une ribambelle de nouvelles mécaniques de jeu qui feront le bonheur des frustrés d’un hypothétique Left 4 Dead 3.

Reste malgré tout un gros doute sur les capacités du développeur de se renouveler assez pour éviter une situation à la Evolve et toute la frustration que les carences du jeu avait à sa sortie. Retour au premier plan ou simple suite sans inspiration de plus, on vous donne notre avis!

T’as pas une gueule de porte bonheur toi!

Test : Back 4 Blood 2

Back 4 Blood ne réinvente pas la roue de l’infortune, il change quelque peu de direction tout en gardant la même ligne directrice. Il va falloir tuer du zombie, du zombie spécial, aller d’un point A à un point B dans des dédales bordéliques, des ruelles mal famées et enclencher des événements nous permettant d’avancer tout en déclenchant une horde.

C’est du vu et du revu dans pas mal de jeux comme World War Z par exemple mais on sent bien la patte de Turtle Rock Studios avec de bons personnages, des aptitudes variées et une ambiance toujours aussi prenante.

On remarque également une réelle volonté de faire avancer la formule avec un tout nouveau système de cartes que l’on devra débloquer au fur et à mesure de notre progression dans le jeu.

Ces cartes nous donneront pas mal de possibilités qui changeront notre façon de jouer et nous permettront de créer des archétypes de styles de jeu comme un soigneur, un spécialiste des buffs alliés et bien d’autres.

Elles apportent vraiment un plus au jeu par rapport à Left 4 Dead 1 et 2 c’est une évidence et on espère sincèrement que des évolutions de ce système fera son apparition bientôt.

Back 4 Blood a beaucoup communiqué sur ce système à raison mais avec un peu d’expérience je dois bien vous avouer que je suis resté sur ma faim. Oui, elles apportent vraiment une variation dans le gameplay des personnages et ont une influence certaine sur notre façon de jouer mais leur utilité se voit surtout limitée à nos chances de survie en mode de difficulté Vétéran et au dessus.

Test : Back 4 Blood 4

Not so Solo Leveling

Back 4 Blood nous permet de gagner ces cartes en récompenses de fin de niveaux et d’étapes pour les actes. Cette monnaie spéciale nous permet de débloquer des cartes spéciales mais aussi des atouts que l’on pourra placer dans notre deck de 15 cartes. Il conviendra de placer les meilleures cartes tout en haut du deck afin d’être sur de leur tomber dessus le plus rapidement possible lors du lancement d’une partie.

Ces cartes peuvent être des passifs mais également de gros boosts communs à tous les personnages de notre groupe. Le mieux étant de se coordonner avec ses convives afin d’optimiser au mieux l’équipe et profiter au maximum du pouvoir des cartes sans forcément se la jouer Yu-Gi-Oh!

Premier problème et non des moindres, le mode de jeu solo ne permet pas d’acquérir cette monnaie nous permettant de débloquer les cartes. Autant dire que jouer seul avec des bots n’est ni valorisant ni utile sur du long terme sachant que l’on ne pourra pas évoluer comme il se doit afin d’avoir la moindre chance de survivre en mode Vétéran.

Mais ce n’est pas tout, Back 4 Blood nous oblige a être connecté même pour jouer en solo! La faute à un DRM, un design prévu par les développeurs, on ne le sait pas encore mais c’est sacrément difficile à justifier.

Certes le jeu en solo n’est pas fondamentalement excitant avec des bots limités (moins que pendant la beta pour ceux qui y ont joué) mais qui permettent de découvrir le jeu et les niveaux sans trop de stress. Ils sont stupides mais parfois moins que de vrais joueurs, ils peuvent faire toutes les actions et même aller débloquer des mécanismes.

Le jeu se veut donc surtout un jeu multijoueur ce qui était prévisible. Le mieux étant de jouer avec le même groupe d’amis et autres habitués des FPS nerveux. En revanche, même si vous étiez des pros de Left 4 Dead, sachez que Back 4 Blood propose un challenge autrement plus complexe et qu’il vous faudra réapprendre beaucoup de chose afin de ne serait-ce que survivre.

Test : Back 4 Blood 6

Matchmaking of the Living Dead

Back 4 Blood proposait une difficulté assez bien dosée quoi qu’un peu facile lors de sa beta. Oubliez tout cela dans la version finale! Il y a eu de gros réajustements et ce n’est pas toujours très à propos. La difficulté est complètement aux fraises avec un mode normal trop facile et un mode vétéran trop difficile de prime abord. Un autre mode de difficulté intermédiaire aurait été une bonne idée car la transition est sévère.

Update: 14/10/2021

Je vous conseillais de jouer avec des amis plus haut, c’est aussi pour éviter le matchmaking qui, même le jour de la sortie, semblait laissé pour mort lui aussi. Il m’a parfois fallu plus de 5 minutes pour trouver des joueurs avec qui jouer lors des premières heures de la sortie ce qui est vraiment étrange. Le cross-play était activé et c’est parfois très long pour trouver une partie.

Sachez toutefois que je jouais dans la version Xbox Game Pass pour PC et qu’il est possible qu’il y ait un souci à ce niveau. Vous pouvez tout de même jouer avec vos amis sur Steam en leur donnant votre identifiant unique qui leur permettra de vous inviter facilement dans une partie.

Pour en revenir à la difficulté, Back 4 Blood est parfois un réel bordel sans nom avec un nombre juste hallucinant de zombis spéciaux qui débarquent au même moment sans crier gare et sans la moindre logique narrative. Le jeu s’amuse parfois à nous balancer tout ce qu’il a sous le coude afin de nous rendre la vie difficile.

Le problème c’est qu’à trop utiliser ces zombis spéciaux, ils apparaissent moins comme des menaces que comme des désagréments. Ils meurent vite et n’ont pas toujours l’impact nécessaire à ce type de jeu. Leurs points faibles sont certes évidents mais ils les cachent bien et à moins d’être bien coordonnés, ce sera un calvaire que de se déplacer pour les toucher.

Test : Back 4 Blood 8

A Bloody Mess

Attention, tout n’est pas sombre dans Back 4 Blood, il y a de vrais bonnes choses comme les armes et le feeling que l’on a lorsqu’on les utilise. Elles sont bien variées, quoi que classique là encore, et proposent toujours une solution à certaines situations. Mention spéciale au stand d’entrainement qui nous permettra de bien jauger les dégâts et la dispersion des balles de chacune.

On ressent bien les coups et combattre que ce soit avec un fusil à pompe, un sniper ou une arme de poing est un régale. Le système d’endurance permet d’éviter aux armes de corps à corps de devenir OP mais on se régalera toujours de les utiliser surtout en ayant la bonne carte qu’il faut au bon moment.

Histoire de faire comme tous les jeux à la mode, on retrouve des modules pour les armes comme des crosses spéciales, des silencieux et autres chargeurs tout droit sortis des classiques comme Apex Legends et tant d’autres. Il y en a de différentes sortes avec un système de rareté qu’il faudra bien maitriser sous peine de placer un module rare sur une mauvaise arme.

On ne pourra en effet pas toujours récupérer le module sur une nouvelle arme ce qui n’est pas vraiment optimal et nous obligera à faire des choix drastiques à certains moments.

Les niveaux sont variés et certains sont vraiment excellents dans leur level design ou dans l’ambiance et les affrontements qu’ils génèrent. Malheureusement, ce n’est pas le cas de tous les niveaux avec certaines redondantes dans la ville ou trop courtes ce qui rend certaines missions oubliables au mieux et chiantes au pire.

Techniquement Back 4 Blood est une vraie réussite, il tourne à merveille sur ma configuration tout de même un peu âgée et je j’ai pas eu le moindre problème de déconnexion ou de crash putride. Le jeu est très bien optimisé et tout le monde pourra s’en donner à cœur joie. Il ne consomme pas énormément de bande passante ce qui fera plaisir aux joueurs encore en ASDL.

Test : Back 4 Blood 10

Left 4 Blood

Concernant la durée de vie, comptez environ 8-10 heures pour terminer le jeu en mode de difficulté normale. C’est plutôt bon et cela laisse présager de très nombreuses autres heures de fun dans les différentes modes de jeu. Ce n’est hélas pas toujours le cas. Les gros problèmes d’équilibrage et de la gestion de la difficulté nuisent très clairement à la re jouabilité.

Back 4 Blood est intégralement en français dans le texte et dans les voix. Je n’ai pas remarqué de gros problèmes de traduction ou de fautes. La maniabilité est excellente malgré un certain flottement que j’ai pu noté dans les contrôles ZQSD ce qui peut poser problème à certaines personnes sensibles aux maux de tête dans les FPS.

Le jeu dispose également d’un mode multijoueur que je n’ai pas testé étant donné que je l’avais détesté dans la beta et que je n’y ai pas vu de gros ajouts par rapport à ce qui avait déjà été fait dans Left 4 Dead par exemple. Il existe et il permet de jouer les zombis contre les humains, à vous de voir si c’est ce que attendez d’un jeu de ce calibre.

Au final, Back 4 Blood est un jeu que j’attendais énormément et je suis assez dubitatif quand a son état en version finale. Pourtant le plaisir de jeu est là, on massacre des zombis à la pelle et on s’amuse comme des fous pendant 10-20 heures mais quelque chose cloche.

On regrettera fortement la relative simplicité jubilatoire du tout premier Left 4 Dead ainsi que la variété des missions du second. Back 4 Blood n’en propose clairement pas assez dans son édition de base et quand on voit venir des Annual Pass, on est en droit de s’inquiéter sur son succès à long terme.

Achat sur Steam:

Back 4 Blood
Test : Back 4 Blood
Conclusion
Back 4 Blood est un jeu qui va nécessiter pas mal de travail avant de devenir le digne successeur de Left 4 Dead. Pour le moment, je le vois mal séduire son public sur la durée.
Les +
Bien bourrin
Quelques missions vraiment excellentes
Le gunfeel est excellent
Le système de cartes original mais tout de même limité
Les -
La difficulté est extrêmement mal dosée, le mode vétéran en particulier
Le bridage du mode solo, online only et pas de succès
Des ennemis spéciaux trop présents
J'ai de très gros doutes sur la rejouabilité du jeu
Le matchmaking aux fraises
6
Bon