DreadOut

Test : DreadOut

Dernière mise à jour:

DreadOut est un petit jeu d’horreur indonésien qui reprend les bases de Fatal Frame tout en essayant de faire autre chose qu’une simple histoire de fantômes.

Question: Quelle est la durée de vie du jeu?
Réponse: Prévoyez 3-4 heures.

Q: Le DLC est-il utile?
R: Pas vraiment, vous pouvez l’oublier sauf si vous êtes fans de la musique du jeu.

Q: DreadOut tourne t-il sur une machine modeste?
R: Oui, le jeu n’est pas très beau et il ne requiert que peu de puissance pour tourner convenablement. Il fait très génération Ps3/Xbox 360 dans sa réalisation.

Q: DreadOut fait-il peur?
R: Franchement, non. Vous risquez tout juste d’avoir quelques sueurs froides mais ce sera tout.

Q: Y a t-il beaucoup de choses à faire?
R: Si vous aimez collectionner les objets et essayer de débloquer tous les achievements, vous serez servis. Il y a de très bons guides sur Steam.

Q: On est dans un couloir… de la mort?
R: Pas du tout, il est fréquent de se perdre vu le nombre des salles et c’est encore pire si on s’amuse à sortir des sentiers battus.

Q: Il faut jouer le soir avec un bon casque?
R: Oui, ambiance garantie! C’est un des gros points forts du jeu.

Q: Quand sera disponible la suite du jeu?
R: L’acte 2 est en préparation et aucune date n’est annoncée à mon grand désarroi.

Q: C’est maniable?
R: Oui, le jeu a été largement amélioré depuis sa sortie à ce niveau là. On peut changer sa configuration et inverser les axes X et Y.

Q: C’est du niveau de Fatal Frame?
R: Non, DreadOut est certes sympathique mais il est encore assez loin de la référence du genre.

Q: Dois-je l’acheter?
R: Oui. Foncez si vous aimez le genre et que vous êtes patients!

Images:

felis porta. suscipit dolor. ante. commodo vulputate, id