Rhian Sheehan - Stories From Elsewhere

Critique : Rhian Sheehan – Stories From Elsewhere

Rhian Sheehan est un artiste néo-zélandais mondialement connu pour ses travaux en matière de musiques de film et de télévision mais aussi en tant qu’artiste compositeur. Il compose beaucoup et il nous offre assez souvent de nouveaux albums de très grande qualité.  C’est aujourd’hui la sortie de son dernier album très attendu, Stories From Elsewhere.

Vous pouvez vous faire une idée précise du genre musical plus bas avec l’écoute intégrale de l’album.

Rhian Sheehan cover

Ce nouvel album s’annonçait déjà très bien avec la sortie anticipée des 4 premiers titres en cas de précommande et soyons clair, il ne déçoit pas sur l’intégralité des 12 titres + 1 bonus. Ayant commandé l’édition CD je focaliserais ma critique sur l’édition ALAC fournie le 25 mars 2013. Une nouvelle fois, Rhian nous offre un son pur, magistralement mixé et qui mérite clairement du bon matériel ainsi qu’un écoute prolongée dans des formats FLAC ou ALAC.

Les perles musicales s’enchaînent à bon rythme, Little Sines est vraiment le titre fort de ce début d’album et il signe un léger revirement d’ambiance plus électronique mais toujours inspiré avec Nocturne 1985. L’ambiance retombe un peu mais il est difficile de ne pas apprécier cette série de titres instrumentaux virevoltants et nous amenant tranquillement dans de merveilleux paysages et autres ambiances feutrés.

Cet album est encore meilleur que le précédent avec une attention toute particulière aux rythmes envoûtants et à la plénitude. On passe de douces cordes oscillantes à de très belles comptines enchanteresses et enfantines. On ne note pas de rupture trop abrupte du rythme de l’album, tout est majestueux, fluide et bien amené. A Thimble Full of Sorrow est un autre titre très fort de l’album à ce titre, il résume en 5 minutes tout ce que l’on peut ressentir en écoutant cet album en matière d’émotions et de calme. L’enchaînement avec Nusquam est juste somptueux, on y retrouve un peu de Clint Mansell si l’on tend un peu l’oreille.

La suite de l’album ressemble un peu plus à ce que Rhian propose avec ces albums destinés aux documentaires, tout y est calme, paisible et proche de la nature. Somnus est un autre titre somptueux qui évolue parfaitement du long de ses 6 minutes 31 et qui nous amène tranquillement vers la fin de l’album qu se termine sobrement avec Lullaby Machine. Le titre bonus, Still, est un très beau titre qui a parfaitement sa place sur l’album. C’est un bel ajout au festival musical que constitue ce magnifique Stories From Elsewhere.

Pour peu que vous aimiez la musique intelligente et sensible, vous devriez prêter attention à cet album à mi-chemin entre la musique de film et l’album feutré d’ambiant. Il est parfait en musique d’ambiance ou tout simplement le soir afin de se délasser et d’expulser tout ce vilain stress et autres anxiétés.  Je vous conseille donc fortement l’écoute lascive de cet album, vous l’aurez bien compris.

SFE-2

Ecoute intégrale:

Achat:

Vous pouvez acheter cet album sur le Bandcamp du groupe au prix de 9€.