Critiques MusiqueIndie

Critique : Hildur Guðnadóttir – Without Sinking

Hildur Guðnadóttir (Hildur Ingveldardóttir Guðnadóttir pour les intimes) est une violoncelliste islandaise qui gagne largement a être connue.
Membre du collectif Kitch Motors et chaperonnée par Jóhann Jóhannsson, elle est capable de jouer de très nombreux instruments et s’est enfin lancée sous son nom propre pour nous offrir une merveille d’album contemplatif et contemporain.

Il s’agit donc de son second album qui fait suite à ‘Mount A‘ (2006).
Suite à ses nombreux voyages, elle a eu l’opportunité d’admirer les nuages et le phénomène de leur formation via son hublot.
A noter que je ne fais que relater ses propres dires directement de son site Internet, mon avis arrive après la petite présentation de cet album, ne vous inquiétez pas.
Track Listing:
1. Elevation
2. Overcast
3. Erupting Light
4. Circular
5. Ascent
6. Opaque
7. Aether
8. Whiten
9. Into Warmer Air
10. Unveiled

Mon ressenti après l’écoute de cet album?
Enthousiaste et conquis! Il a largement sa place dans le top 5 de cette année 2009.
Si l’ensemble peut sembler opaque et déprimant, il nécessite plusieurs écoutes pour s’imprégner de l’ambiance et y découvrir les subtilités qui font le génie de cet album. Tous les titres sont somptueux et mélancoliques, on a bien l’impression d’être hors de ce monde et de voyager au gré des vents, comme les nuages décrits plus tôt.

Ne vous attendez pas à avoir des titres chantés sur cet album, nous sommes dans le domaine du contemplatif et instrumental.

A écouter dans le noir avec un bon casque stéréo.

Tags
En voir plus

Loutre Perfide

Vieux con qui cherche à faire découvrir quelques perles dans tous les domaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

lectus facilisis Donec accumsan dolor. elit. adipiscing elit.
Fermer