Critique : 2:54 - 2:54 4

Critique : 2:54 – 2:54

2:54 est un groupe indie anglais un peu obscur qui sévit depuis quelques années et qui se lance enfin dans le bain des sorties officielles avec son premier EP, Scarlet qui est disponible depuis quelques mois. Après une découverte tardive du groupe, je suis donc bien décidé à voir de quoi il retourne avec ce surprenant et envoûtant titre Scarlet. Ma surprise fut totale et je suis tombé sous le charme de ce groupe tout en espérant être conquis par leur premier LP. Voici donc venu le temps de la chronique avec un peu de retard à l’allumage suite à la migration du site dans son nouvel habillage.

Avis:
Revolving est un bon titre avec une ambiance un brin glaciale et une jolie production. On nage un peu en pleine brume avec de beaux effets vocaux et une guitare omniprésente. Il commence donc bien l’album et nous prépare tranquillement à l’arrivée du second single de l’album, You’re Early. Avec un brin de voix se rapprochant un peu de Shirley Manson et ce côté lancinant progressif, le titre parvient donc a son but, nous rapprocher de cet univers si proche mais à la fois si lointain.

Easy Undercover est déjà plus pop dans sa structure et dans son cheminement. On est dans le linéaire et le plat mais le groupe est vraiment impeccable dans ses ambiances et dans son mixage. La section rythmique est parfaitement mise en avant sans trop se la jouer indie pour faire chiant. Le titre est moins accrocheur que les précédents mais ce n’est pas la mort non plus. A Salute se veut lui aussi nuancé et nébuleux mais il accélère un peu la cadence avec un très bon passage post refrain.

On ne présente plus Scarlet qui est de très très loin le meilleur titre de l’album. Sugar est lui aussi de bon niveau avec ce qu’il faut de rythme et de qualité de refrain. Le titre se perd néanmoins un peu dans la masse et ne se dévoile au final que sur la fin, dommage. Circuitry est un titre plutôt sympathique qui joue aussi sur les ambiances et le côté froid du groupe. On fleure un peu la redite malgré quelques bonnes idées. Une nouvelle fois, le titre aurait mérité plus de progression et de ne pas se borner à s’émanciper sur la dernière minute.

Watcher est déjà plus éclectique et moins linéaire que les derniers titres. Il reste tout de même un peu plat et monotone pour attirer l’attention malgré un excellent travail vocal une nouvelle fois. Ride fait le pont entre You’re Early et Scarlet. Le groupe est plus à l’aise dans ce genre de titre, à savoir plus sombres et à forte personnalité. Creeping surnage un peu du reste des titres avec son rythme enjoué et diablement entraînant. Le riff fait son effet tout comme le refrain très pop, on se rapproche de Garbage tout en gardant ce côté unique qui a fait mouche avec Scarlet.

Au final on retient les 3-4 titres forts de l’album assez facilement tout en se demandant si notre attente n’était pas trop démesurée par rapport à ce dont est capable de fournir le groupe en terme de diversité de titres et d’ambiances. Cet album ressemble surtout à un amalgame d’EP sans réelle cohérence qu’à un album complet. Ce premier album reste néanmoins parfaitement recommandable aux amateurs de pop un brin éthérée et dotée d’une vraie personnalité qui ne demande qu’à s’exprimer à nouveau de façon plus variée et moins monotone que sur ce LP.

Achat:
Vous pouvez acheter cet album sur iTunes au prix de 9.99€.