Critiques Jeux VideoPC

Test : Shape of the World

Very good trip!

Shape of the World
Développé par le studio Hollow Tree Games, Shape of the World est un jeu d’exploration dans lequel un monde riche et coloré croît autour de vous, créant un paysage interactif et relaxant où se perdre devient un plaisir. Déambulant dans des forêts oniriques, des grottes aquatiques et des côtes paisibles : notre présence est le moteur de l’environnement qui se peuple de façon aléatoire et qui fait fluctuer la musique au grès de notre exploration. On s’aventure dans un univers onirique dans lequel on va chercher des portails nous permettant d’explorer de nouvelles zones inédites avec une palette graphique inédite. Non seulement on fait évoluer la faune mais aussi la flore!

Shape of the World est un jeu indépendant plutôt unique dans son principe, pas question ici de combats ou d’exploration de donjons à la recherche de trésors ou de loot bien juteux. Comme son nom l’indique, on façonne un monde à notre guise. On a donc le pouvoir de modifier l’ambiance musicale et graphique en passant des portails prenant la forme de triangle mais on cherchant bien, on peut également trouver des graines nous permettant de faire pousser des arbres et autres plantes exotiques. On peut également interagir avec des sortes de monolithes nous octroyant un tout nouveau chemin vers une toute nouvelle zone de l’univers. On commence donc tout en bas d’une montagne à gravir pour aller découvrir des chemins et autres escaliers nous amenant proche de notre but, le sommet.

Shape of the World

Life always find a way

Shape of the World se joue à la première personne, on peut donc se déplacer, sauter mais aussi interagir avec des éléments du décor ou bien avec les créatures que l’on rencontre. Les contrôles sont simples et on appréciera particulièrement tous les réglages déjà intégrés à la sortie du jeu que ce soit pour les touches mais aussi pour l’inversion des axes X et Y. On a également la possibilité d’utiliser une certaine quantité de graines afin de faire pousser instantanément des arbres là où nous semons la vie. Forcément, on est tenté d’aller semer une vraie forêt digne des Landes mais on se retrouvera vite avec un léger souci du jeu, la maniabilité. Notre seul ennemi ici bas sera notre tendance à foutre un bordel monstre partout et à se bloquer de fait des chemins auparavant accessibles! Rien de grave car le jeu est bien pensé et avec un clic gauche, on aura la possibilité d’effacer l’arbre tout en gagnant un léger boost de vitesse. Fun!

Il existe ainsi plusieurs couches de niveaux avec chacune son écosystème et son délire digne d’un bon film de Terry Gilliam. Visuellement, le jeu est un véritable enchantement avec énormément de choses qui se passent à l’écran et une vraie sensation d’être perdu dans un univers spécial que l’on a envie d’aller explorer et où l’on a envie de perdre quelques heures. Sachez que la faune ne sera pas toujours sympathique avec nous, en effet, on peut agir sur certaines créatures qui nous le rendront bien par la suite. Par exemple, j’avais un peu embêter une créature ressemblant à une veilleuse IKEA et à chaque fois que je passais à côté d’elle, elle me balançait hors de la plateforme que je convoitais! Marrant et plutôt bien pensé. Même si l’ensemble peut paraitre très vite bordélique, on ne perds jamais de vue nos objectifs à savoir les portails et on s’affère assez vite à leur recherche.

Shape of the World
On ne va pas se mentir, le jeu est plutôt apaisant et il nous permet de flâner tranquillement à notre rythme à la recherche de nos propres buts. Rien ne nous oblige de tout explorer ou même d’aller chercher tous les portails, tout juste on gagnera des achievements si on réalise ces opérations. Il y a pas mal d’achievement par ailleurs et ils sont assez faciles à aller trouver pour peu que l’on se donne environ 4-6 heures de jeu. Il sera ici question de terminer le jeu 3 fois ou d’aller chercher toutes les cavernes et autres graines. C’est un challenge intéressant et plutôt sympathique à réaliser! Sachez qu’il n’y a pas encore de cartes Steam mais il y a fort à parier qu’elle débarqueront d’ici peu. Pour avoir vu tourner le jeu sur la Nintendo Switch, le jeu est la aussi fluide mais forcément il est conseillé d’y jouer sur un PC même modeste pour profiter au mieux du spectacle en 4K.

Shape of the World

Relax and enjoy the show

Le jeu est intégralement en français ce qui est plutôt sympathique, il tourne même sur des petites configurations même si j’ai eu un peu de mal à y jouer en 60 fps sur un i5 + Geforce 750ti par exemple. Le jeu est vraiment magnifique en 4K mais aussi en 1080p sur un écran 144Hz ce qui est mon cas. N’escomptez pas avoir de l’action ou même des puzzles, on parle presque ici d’un walking simulator même si le terme est devenu galvaudé désormais. Que vous soyez fan ou pas des jeux trippants et qui se jouent en une seule session, Shape of the World est une valeur sûre dans son domaine. Chaque partie est différente en fonction de nos actions et de notre périple. La musique est vraiment spéciale et se marie à merveille avec des temps calme ou de méditation. C’est un pur régal de l’entendre dans le jeu et son achat me semble être impératif pour peu que l’on ait apprécie le jeu et son ambiance.

L’utilisation de l’UE4 engine est vraiment intéressante et nous prouve que Epic offre un moteur versatile et qui peut s’adapter à tout style de jeu même si on s’éloigne des jeux marrons et gris des précédentes générations. Tout est coloré et vibrant dans Shape of the World, les animations des animaux et autres créatures sont fluides et bien faites. On peut perdre facilement de 5 à 10 minutes uniquement en faisant se diviser en 2 une créature et voir combien d’exemplaires on peut obtenir. La réponse est: beaucoup! Mention spéciale au monde sous-marins qui est un véritable régal et où aime se perdre pour aller explorer des cavernes et autres sous-terrains.

Shape of the World

Pretty-us

Au niveau de l’intérêt global du jeu comparé à son prix, je dirais que l’on est dans le plutôt bon, voir l’excellent. Si vous rushez le jeu comme le préconise un des succès, vous devriez l’avoir terminé en moins d’une heure ce qui est bien entendu un brin léger mais bon, quitte à assumer le côté expérimental et unique du titre, autant y jouer en pleine conscience et en toute connaissance de cause. Le jeu ne révolutionne en rien l’univers du jeu vidéo mais il apporte une certaine vision du jeu indépendant et sur ce qu’il est possible d’apporter comme émotions aux joueurs uniquement avec des sensations visuelles et sonores. Ce n’est bien entendu pas le gameplay du jeu qui lui a fait gagner des prix mais bel et bien son approche lyrique et sa volonté farouche de libérer l’imagination du joueur et ainsi mieux l’amener à adhérer au projet et son univers.

Shape of the World est donc un bon jeu unique en son genre. Ni trop complexe, ni trop chiant, il gagne son paris avec brio même on peut tout de même regretter une faible durée de vie au final et sur quelques légers soucis d’optimisation sur certaines configurations. Il est également à noter que la bande son est moins chère à acheter sur Steam (3.99€) comparativement à Bandcamp (5$). Ne vous privez donc pas de la prendre en plus du jeu car elle mérite vraiment le coup et vous aidera également à vous concentrer comme musique de fond.

Achat sur Steam:

Bande son:

Au final:

Verdict - 7.5

7.5

Shape of the World est donc un bon jeu unique en son genre. Ni trop complexe, ni trop chiant, il gagne son paris avec brio.

User Rating: Be the first one !
Tags
En voir plus

Loutre Perfide

Vieux con qui cherche à faire découvrir quelques perles dans tous les domaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour les curieux

Fermer
mattis risus mi, quis Nullam nec velit, risus. consequat.
Fermer