Critique : How To Destroy Angels - The Believers 3

Critique : How To Destroy Angels – The Believers

Dernière mise à jour:

Il est très difficile de ne pas parler de How To Destroy Angels en ce moment tant leur actualité est bouillonnante.

Le groupe met désormais à disposition des internautes un nouveau titre, The Believers sur l’application iPad de Wired sur le processus de création d’un titre.

Il n’aura donc pas fallu attendre très longtemps pour voir un petit malin extraire le titre de l’application et la mettre à disposition des fans. Arpès quelques écoutes, le titre est largement supérieur aux 2 précédents que ce soit au niveau de la production et sonore.

On se retrouve ici avec un mix particulièrement réussi entre A Perfect Drug (remix) et Ghosts. Le titre est plus original et impressionnant que ces gentils collèges. On pestera une nouvelle fois sur l’incapacité de Trent Reznor à changer complètement son optique et sa direction artistique.

Il y a donc fort à parier que le titre sera disponible en version multitrack pour que les fans s’amusent avec et il y a largement matière à faire quelque chose de bien avec les percussions et l’électronique de ce titre.

Réflexion:
On notera néanmoins que l’article de Wired est très intéressant et que l’application résultante est bluffante sur un iPad. Les collaborations entre le groupe et les sites IT est donc un bel atout et pourrait augurer d’une nouvelle approche marketing dans les années à venir pour des groupes cherchant à se faire connaitre; quoi de mieux que de proposer en exclusivité du contenu sur des sites web alors que les médias TV et cable sont en large perte de vitesse en ce qui concerne la musique aux USA et en Europe.

Si l’on met de côté l’approche ARG de Trent Reznor sur Year Zero, il semblerait que celui-ci cherche à faire émerger non seulement l’auto-distribution de la musique mais aussi l’auto-marketing des groupes émergents. Est-ce que se passer des grands médias pour mieux se rapprocher des internautes et d’Apple (ou Google via Android) pour se faire connaitre est réellement rentable?

Pour Trent Reznor, c’est évident, reste à voir pour des groupes moins connus et avides de reconnaissance sur le Web. La Web application est-elle l’avenir des groupes?