Vermintide

Test : Warhammer: End Times – Vermintide

Vermintide est un jeu à mi-chemin entre Left 4 Dead et l’Action-RPG en vue à la première personne. Dôté d’une réalisation de premier ordre et d’un contenu de jeu très important, Vermintide fait les choses en grand. On retrouve l’univers si particulier de Warhammer avec tout ce qu’il a de plus glauque et de lugubre. On y retrouve bien entendu les Skavens qui tentent de s’emparer de la ville Ubersreik. Il faudra donc faire le ménage avec 3 coéquipiers afin de nettoyer la ville et remplir 13 missions (de base) plus ou moins difficiles et aléatoires. Le jeu prend également un malin plaisir à nous proposer du challenge en fonction de notre niveau.

Vermintide reprend à son compte tout ce qui a fait le succès de Left 4 Dead à savoir la coop à 4 avec des niveaux variés à parcourir pour arriver à une scène finale qui nous permettra de nous enfuir pour continuer notre aventure plus loin. Contrairement à L4D, nos personnages ont tous des armes différentes et des attributs bien particuliers. Il sera possible de looter de nouvelles armes avec des pouvoirs spécifiques à la fin de chaque niveau. Plus on récupère de reliques dans le niveau et meilleures seront nos chances d’avoir des objets de qualité. Les objets ne dépendent pas de votre personnage, vous pouvez très bien obtenir une arme pour une autre classe que celle que vous avez jouer dans la partie. Sachant que vous pouvez jouer le personnage de votre choix, tout objet sera utile au combat!

Il est également possible de créer de nouvelles armes en détruisant des anciennes ou en les mélangeant. Meilleur sera l’objet et meilleur sera le composant récupéré une fois l’arme cassée à la forge. On retrouve une gestion classique de qualité des objets que l’on retrouve chez Diablo 3 par exemple en matière de couleur de rareté des objets. Avec un peu de chance, vous pourrez obtenir des armes fabuleuses dotées de pouvoirs intéressants. Il vous sera également possible de changer le pouvoir d’une arme particulière sans forcément la casser. Le jeu est très souvent mis à jour et il s’enrichit sans cesse de nouveaux éléments et de nouvelles façons de dépenser vos objets et vos matières premières.

Le bestiaire est lui aussi sympathique avec une multitude d’ennemis à éliminer, qu’ils soient nombreux et faibles ou surpuissant et seul comme le rat-garou. Sans trop aller chercher l’innovation, le jeu nous fait un joli copier-coller des ennemis spéciaux que l’on a pu rencontrer dans L4D tout en rajoutant certains comme la cohorte de soldat qui est très intéressante et stressante à affronter. Les combats sont intenses et parfois confus lorsque l’on ne fait pas très attention. Le jeu aime d’ailleurs particulièrement s’acharner sur ceux qui jouent en mode Rambo, ils ne font jamais long feu.

Au niveau de la réalisation, Warhammer: End Times – Vermintide est une franche réussite avec de beaux graphismes et une ambiance sonore au top. Mention spéciale aux musique qui sont excellentes et qui collent bien à l’univers. La maniabilité est également excellente avec la possibilité de jouer au combo clavier-souris ou à la manette. On a tout de même pas mal de soucis d’optimisation avec du matériel pourtant récent et quelques malencontreux crashs et autres plantages inopinés. Le jeu est également assez lourd à télécharger et il prend pas mal de place sur votre disque dur!

Warhammer: End Times – Vermintide dispose d’un durée de vie phénoménale pour peu que vous jouiez avec vos amis et que vous tentiez les modes de difficulté élevés. Les PUG peuvent aller du bon au désastreux en fonction de la façon de jouer de vos comparses. La difficulté est assez élevée ce qui est un gros plus et qui promet de très nombreuses heures de jeu avant de pouvoir débloquer tous les achievements! Le jeu dispose de cartes Steam qui ne valent pas trop chères dans le marché. Vous pourrez ainsi crafter le badge pour peu de frais.

Si vous aimez l’univers Warhammer, les FPS nerveux et bien réalisés, les bons jeux de coopération et Left 4 Dead , vous avez ici le jeu qu’il vous faut et qui vous fera passer de très agréables moments entre amis, fous rires garantis après un échec de mission retentissant! On aurait également aimé jouer les Skavens en mode VS mais ce sera très certainement pour plus tard. L’édition collector apporte son lot de goodies virtuels et peut justifier amplement son prix à l’heure actuelle.

Achat:

Vidéo:

Images

Notes OpenCritic:

Plus d'articles
Leaving Lyndow
Test : Leaving Lyndow
dictum fringilla vel, ut Aliquam justo