Ghost on the Shore

Ghost on the Shore

Ghost in the Shell

Dernière mise à jour:
Ghost on the Shore
Date de sortie
24/02/2022
Studio
like Charlie
Plateforme
Steam
Notre score
8

Ghost on the Shore est un jeu d’aventure narratif développé par Like Charlie, un studio belge, à qui l’on doit l’excellent Marie’s Room et qui vient tout juste de sortir sur Steam et autres boutiques en ligne.

On incarne Riley, une jeune femme un peu pommée est qui est à la recherche d’un nouveau départ dans sa vie. Après avoir pris le large avec son bateau, elle sera contrainte de débarquer sur les îles Rogue suite à une tempête.

On fera la connaissance bien malgré nous de Josh , un fantôme capricieux dont la voix se manifeste dès que l’on se rapproche de l’île en bateau et qui nous accompagnera tout au long de l’aventure.

S’ensuit alors la découverte des événements qui se sont déroulés sur l’île grâce à la découverte d’objets ayant appartenus aux habitants mais également grâce aux explications de Josh qui semble en savoir bien plus qu’il ne souhaite le dire.

Grâce à un système subtil de choix définitifs de dialogues, on pourra influer sur le déroulé de l’aventure et sur le sort de Riley et de Josh. Faut-il accepter qu’un esprit nous parle ou le combattre pour éviter de devenir fou?

C’est à nous de faire les choix (il n’y a pas forcément de bon ou de mauvais choix dans le jeu) et de découvrir une des 4 fins possibles.

Craggy Island

Ghost on the Shore

Ghost on the Shore plante immédiatement le décor avec une réalisation fort sympathique mais surtout une sacrée attention aux détails que ce soit dans les décors mais également sur les aspects narratifs du jeu.

La partie introductive de l’aventure qui se déroule sur le bateau remplit parfaitement son office avec pas mal de ‘show don’t tell’ et un background déjà assez poussé sur Riley. On est loin d’un BioShock par exemple mais le résultat final est tout aussi impactant sur la suite de l’histoire.

L’arrivée de Josh et ses interactions avec Riley nous permet de découvrir assez vite l’importance du système de dialogue qui fera pencher la suite de notre histoire dans l’une des 4 trames narratives possibles.

Sans rentrer dans les détails, Ghost on the Shore évite l’écueil de la plupart des jeux du genre (sauf les excellents jeux de Nova-Box) avec des choix qui ne sont pas manichéens et semblent parfaitement bien s’imbriquer dans une logique à long terme.

On prend un réel plaisir à discuter avec Josh et à bien choisir les émotions et le ressenti que l’on veut lui communiquer. Il y a une excellente alchimie entre les 2 personnages principaux du jeu et un gros travail a été apporté pour fluidifier au mieux leur relation.

Si de prime abord, Riley peut paraitre méfiante, logique vous allez me dire, on aura ensuite la possibilité de découvrir ce qu’il s’est bien passé sur cette île soit en écoutant Josh soit en allant fouiller par nous-même à la recherche d’objets et autres cassettes audios .

Ghost on the Shore

Riley’s Room

Ghost on the Shore se déroule comme un walking simulator avec une vue à la première personne mais il est complètement dépourvu d’énigmes à résoudre ou de gestion complexe d’un inventaire. On explore, on discute mais surtout on cherche des indices disséminés ici et là pour détricoter les événements passés.

Ghost on the Shore fera le bonheur des amateurs d’aventure narrative sans prise de tête. Comme explicité plus haut, il ne faudra pas trouver d’objets à combiner ou de codes planqués aux 4 coins de l’île afin d’avancer dans l’histoire principale.

Forcément, il y aura des objets cachés à trouver afin de débloquer des succès ou dans le but de compléter notre journal mais on peut sans aucun problème avancer sans se demander si l’on n’a pas oublié un pan important de l’histoire.

La trame est certes linéaire mais elle reste pleinement cohérente avec les choix effectués depuis le tout début du jeu. Je ne suis pas certain que Like Charlie ait utilisé Ink afin de gérer les différents embranchements et autres poids des décisions mais le résultat est bluffant.

La continuité entre les différentes discutions et découverte n’est jamais mise à mal malgré certains côtés troubles du passé de l’île dont je ne parlerais pas ici pour éviter de divulgacher les différentes fins du jeu.

Ghost on the Shore dispose donc d’une histoire vraiment plaisante avec tout ce que cela pas impliquer de drames entre les différents habitants de l’île mais aussi au sein des différentes familles.

Ghost on the Shore

A family Business

Le personnage de Josh est par ailleurs vraiment bien écrit avec un caractère bien trempé et une volonté rarement mise en défaut par nos choix, même les plus opposés à ses avis.

Riley n’est pas en reste avec son côté un peu paumée mais néanmoins déterminée à vivre enfin pour elle et à accepter son passé. Ses interactions avec Josh sont délicieusement savoureuses avec pas mal d’excellents remarques logiques sur les décisions passées mais aussi sur les situations dans lesquelles ils se trouvent tous les deux.

On fera par moments la rencontre d’autres habitants de l’île sous la forme de fantômes ou autres souvenirs de situations que l’on subira sans pouvoir échapper à leurs conséquences. Ces moments sont toujours bien à propos et ils participent vraiment au sentiment de malaise que l’on peut avoir en explorant cette maudite île.

N’espérez pas d’horreur pure dans Ghost on the Shore, ce n’est pas la thématique principale mais certaines situations font tout même froid dans le dos. Les histoires d’amour ou de familles finissent mal en général comme dirait la chanson sans vouloir trop en dire.

Au grès de nos découvertes, il arrivera également que l’on tombe sur des zones que l’on peut croquer dans son journal et qui nous aideront à mieux remettre les pièces du puzzle en place au niveau de l’histoire et des interactions entre les différents habitants de l’île.

Les différentes zones du jeu sont originales et remplies de surprises à découvrir. Même si je me suis douté de ce qui m’attendais en matière de conclusion de mon périple vers le dernier tiers de Ghost on the Shore suite à mes choix, je n’ai pas été déçu par le final et encore moins par sa présentation et le temps qu’il prend pour se mettre en place.

Ghost on the Shore

Peinture à l’huile

Techniquement, Ghost on the Shore est plutôt intéressant avec une direction artistique très marquée et un effet peinture à l’huile fort réussi et qui scie à merveille à l’ambiance globale de l’aventure.

Le jeu est intégralement en anglais pour le moment et ce sera le cas le jour de sa sortie. Cependant, des traductions feront leur apparition plusieurs semaines après le 24 février. Le niveau d’anglais demandé n’est pas trop complexe mais je préfère vous prévenir qu’il faudra faire quelques efforts pour tout bien comprendre.

Le doublage est un réel point fort de Ghost on the Shore. Les acteurs sont vraiment excellents et la dynamique du duo est vraiment géniale. On sent bien tous les efforts et tout le talent des comédiens de doublages.

Les dialogues sont remarquablement bien écrits avec beaucoup d’humour et quelques détails bien amenés par le jeu des acteurs. C’est à la fois original et prenant, bravo!

Au niveau des problèmes, j’ai eu quelques ratés au niveau de dialogues qui ne se sont pas lancés vers la toute fin de l’aventure mais c’est très certainement parce que je ne suis pas allé au bon endroit au bon moment. Heureusement les sous-titres se sont tout de même déclenchés évitant de fait une incompréhension de ma part.

Ghost on the Shore dispose d’une compatibilité avec les manettes bien pensée et des sauvegardes sur le Steam Cloud ce qui est toujours un réel plus. Forcément il y a pas mal de succès à débloquer et on peut espérer en débloquer presque la moitié après sa première partie.

Ghost on the Shore

La durée de vie est excellente pour ce genre de jeu, comptez 4 heures par fin ce qui est fort raisonnable vu le prix demandé et vu la qualité du travail effectué par Like Charlie sur leur second jeu.

Il vous faudra également basculer votre clavier en QWERTY si vous souhaitez jouer au clavier car il n’est pas encore possible d’éditer ses touches directement dans les options. Rien de bien grave pour être honnête car on commence à en avoir l’habitude.

La progression qualitative entre Marie’s Room et Ghost on the Shore est flagrante et j’ai désormais hâte de découvrir ce que nous réservera ce studio dans le futur. Sincèrement, si vous aimez les histoires bien ficelées et les drames, vous ne devriez pas faire l’impasse sur ce jeu.

En attendant j’ai vous conseille sincèrement de vous pencher sur ce superbe Ghost on the Shore dès qu’il sortira, vous m’en direz des nouvelles que vous soyez fans des jeux d’aventure ou des walking simulator les plus audacieux.

Juste n’espérez pas mener une enquête et résoudre des énigmes, ce n’est ni le but ni même l’intention du jeu. Le plus important reste de bien choisir ses dialogues et d’en accepter leurs conséquences.

Achat sur Steam:

Trailer:

Ghost on the Shore
Ghost on the Shore
Conclusion
Ghost on the Shore est un excellent jeu d'aventure qui se démarque non seulement par son cadre mais également pas l'excellente dynamique entre ses personnages.
Les +
Le système de dialogue déterminant sans être stressant
Bonne durée de vie
L'histoire est prenante
Le doublage est très bon
Les -
L'ambiance sonore un peu trop feutrée
Pas d'énigmes
8
Excellent