Critiques MusiqueRock

Critique : Senser – To The Capsules

Senser est enfin de retour avec un nouvel album qui s’annonçait comme un retour aux sources aux dires des membres du groupe avec leur campagne réussie de Pledgemusic . Le groupe est parvenu à retenir la plupart de ses membres originaux et nous offre donc un bien beau retour dans les années 90 que ce soit en matière de production que d’influences.

Senser est donc considéré comme un des meilleurs groupes de fusion anglais des années 90 avec leur premier album Stacked Up. Cet album est d’ailleurs considéré comme un des meilleurs de la décennie et il ouvrit largement la porte à d’autres groupes proposant fusion de Metal-hip hop et électro. Le groupe était d’ailleurs trop en avance sur son temps et à du coup complètement implosé suite au succès critique et commercial du projet.

Après bien des années de galère et des albums plus ou moins reluisants, le groupe semble avoir trouver un peu de sérénité et d’ambitions avec leur précédent album How To Do Battle chroniqué sur le site à cette adresse. Sans label, le groupe a donc décidé de tenter l’aventure de Pledgemusic et de permettre aux internautes de produire leur dernier album à moindre frais.

L’opération fut un succès et le groupe parvint ainsi à financer la production de cet album et donc à nous le proposer aujourd’hui au téléchargement ou au format CD sur leur site officiel. Grâce à ce système, le groupe nous offre des versions ALAC et FLAC de l’album qui ne seront pas de trop pour apprécier au mieux les qualités du groupe.

Pourtant, c’est un peu déçu que j’ai commencé à écouter cet album, le son est roots, très roots et la production est assez plate sans trop d’effets et sans esbroufe. La batterie est vraiment brute de décoffrage et ne souffre pas d’ajout de filtres et autres effets visant à surbooster la partie rythmique. Les guitares sont là aussi brutes et assez simples dans les riffs.

Le groupe reste malgré tout inspiré et il nous propose malgré un certain manque de moyens un album sincère et rendant hommage à leurs illustres inspirations, les Beastie Boys, Public Enemy ou LL Cool J comme l’indiquait clairement Biting Rhymes EP. Le groupe ne se contente donc pas d’enfiler les titres contestataires et mâtinés de rapcore, il leur apporte une certaine âme avec du Hip-Hop du meilleur effet et un son so 90’s!

Time Travel Scratch est le titre parfait pour illustrer cette volonté du groupe qui nous amène dans une capsule capable de remonter le temps comme si on y était. Musicalement c’est excellent et entraînant pour peu que vous ayez vécu dans ses années. Le beat est contagieux et les rimes font mouches à tous les coups.

Le groupe nous offre malgré tout des titres faisant office de rouleau compresseur comme Witch Village ou Break The Order. On retrouvera même un peu de Motörhead dans l’excellent Wounded Spectre. Le voyage dans le temps est partiellement une réussite malgré quelques titres moins inspirés que d’autres , Alpha Omega ou Echelon par exemple.

Cet album n’est pas facile à appréhender, il faudra de nombreuses écoutes afin d’en apprécier toute la moelle substance et ainsi adhérer au trip nostalgique. Senser réussit son coup avec ce nouvel album qui, certes, ne fera pas trop évoluer leur fanbase mais les titres feront fureur en live comme ce fut le cas au Hellfest cette année. Comme quoi, la bonne musique est éternelle! Longue vie à Senser!

Tags
En voir plus

Loutre Perfide

Vieux con qui cherche à faire découvrir quelques perles dans tous les domaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

pulvinar amet, diam ipsum ut Donec venenatis,
Fermer