Zella Day

Critique : Zella Day – Zella Day EP

Zella Day est une jeune chanteuse australienne qui a commencé à se faire connaitre assez rapidement dans le milieu grâce à quelques singles parfaitement distillés sur son Soundcloud ou sur iTunes. Elle est surtout parvenue à se faire un nom auprès du grand public grâce à la mise en ligne gratuite sur iTunes d’un de ses titres ce qui lui a valu pas mal de nouveaux fans et de potentiels nouveaux acheteurs de son premier EP éponyme qui vient tout juste de sortir. Avec ces 4 titres tous déjà connus, Zella Day nous propose un bel échantillon de son savoir faire musical en matière de pop savoureuse et de tubes en devenir. Il est en effet très difficile de ne pas apprécier l’excellent Sweet Ophelia, superbe tube remarquablement bien produit et qui fera plaisir à tous les nouveaux admirateurs de l’autre icône pop du moment, Lana Del Ray.

Lana Del Ray est d’ailleurs une source d’inspiration de notre jeune chanteuse car sur les 4 titres, on retrouve tout de même pas mal de similitudes sur 2 titres. On reste assez loin du plagiat éhonté mais Zella Day a, il semblerait, bien compris ce qui marchait en matière de timbre de voix et de mélodies en 2014. Au niveau des univers respectifs, Zella Day s’éloigne fortement du spleen rien à foutiste de notre amie Lana grâce à des titres moins torturés mais tout aussi réussis au final. La jeune demoiselle n’a pas non plus oubliée que son physique avantageux peut l’aider à faire la différence avec ses petites camarades pop trash. Sans trop en faire et en évitant soigneusement le côté putassier de ses comparses, Lana Del Ray est parfaitement cohérente entre son image et ce qu’elle dégage via ses textes.

Certes, elle n’apporte pas vraiment quelque chose de très original dans le paysage muscical 2014 mais ce qu’elle nous propose, elle le fait bien et même mieux que d’autres. Il n’y a rien à jeter dans ces 4 titres et même le prix est léger pour peu que vous achetiez son EP sur iTunes. La production de son EP est léchée et distinguée malgré quelques abus sur les rythmiques et les beats, on nage presque en plein dans les années 2000 sur certains effets et autres sonorités ce qui n’est pas pour me déplaire bien évidement.

Si vous aimez donc la pop suave et langoureuse des nymphettes estampillée 2010, vous pouvez foncer! Zella Day remplit tous les conditions requises du cahier des charges pop que l’on est en droit d’attendre en cette belle année musicale 2014. Jolie frimousse, jolie voix, belles mélodies, voilà un cocktail détonnant et pétillant que vous vous devez de découvrir histoire d’être à la page en cette fin d’année. Vivement la suite pourrait-on se dire!