Critique : Sons of Magdalene - Move to Pain 2

Critique : Sons of Magdalene – Move to Pain

Sons of Magdalene est le projet solo de Josh Eustis, un artiste électro qui a participé à de très nombreux projets comme: Puscifer ou NIN par exemple. Après avoir terminé la dernière tournée live de NIN en 2013, il a décidé de sortir son premier album, Move to Pain qu’il travaille depuis 2007. Ce projet est étroitement lié au diagnostique de Cancer de son père et il faut forcément ne pas s’attendre à des thématiques enjouées et cabotines.

Contenus de la page

Ce Move to Pain est un album plutôt simple, brut de décoffrage et pétri de bonnes intentions, Sons of Magdalene n’est certes pas le projet principal de Josh Eustis mais on peut tout de même affirmer qu’il a mis les petits plats dans les grands sur 9 titres que composent cet album. Il ne faudra pas forcément chercher des titres trop complexes dans leurs structures ou dans leur linéarité. Les titres oscillent entre la dreampop, l’électro basique planplan et la synthpop à la mode de chez nous. Il est assez difficile de trouver des titres qui se démarquent tant l’ensemble se déguste en quelques écoutes.

Au niveau de la production, l’ensemble est carré et se tient bien notamment en format ALAC ou FLAC. Il n’y a pas de faute de goût mais il ressort tout de même un sentiment de platitude assez criant, vu le pédigrée de notre génial compositeur, on reste un peu sur notre faim et on se demande si ce projet est vraiment important ou pas pour son auteur. Il y a quelques titres bouches-trous qui ne servent pas à grand chose et les autres titres parviennent à tirer leur épingle du jeu grâce à la durée relative des titres qui ont la bonne idée de ne pas trop s’éterniser.

Au final, cet album est plaisant dans son ensemble mais il n’est ni indispensable ni vital à votre discothèque pour peu que vous n’aimiez pas la Synthpop simpliste et redondante. Si je peux paraitre dur avec ce Move to Pain, c’est que j’en attendais beaucoup et force est de constater que le résultat final n’est pas à la hauteur de mes espérances, c’est très certainement de ma faute mais en étant totalement objectif, le résultat final est dispensable et trop mal fagoté pour réellement attirer l’attention plus que 10 écoutes, dommage.

Achat:

Vous pouvez acheter l’album sur le Bandcamp du groupe au prix de 8$ en version digitale.

Ecoute intégrale: