Little White Lies cover

Critique : Florrie – Little White Lies

Florrie est une jeune anglaise née en 88 qui multiplie les talents en tant que musicienne et mannequin. Après avoir participé en live et en studio avec de gros pontes anglais, Florrie a décidé de se lancer dans une carrière solo en 2010 en mélangeant les influences made in années 60 avec de l’électro et des sons modernes pour parvenir à se faire un nom assez rapidement sur la scène musicale anglaise.

Après mal de très bons EP (notamment Late et Sirens), c’est aujourd’hui que débarque le nouveau single de la belle, Little White Lies. La demoiselle a également le bon goût de ne pas facturer au prix fort ce single qui contient tout de même 8 titres dont 5 remix aux qualités variables mais globalement réussis. Le titre Little White Lies est un très bon single dansant et remarquablement produit, on est très clairement dans l’électropop avec une pincée de balade bien sentie. Au niveau des paroles, on reste dans le classique mais le résultat global est satisfaisant.

L’autre gros point fort de ce single vient directement des 2 derniers titres qui sont réellement excellents, mention spéciale à Left Too Late remis au goût du jour avec brio, ces 2 titres viennent donc d’Introduction un EP sorti en 2010 mais ils restent particulièrement actuels via quelques retouches bien senties. Quand aux remix, ils restent intéressants et actuels. On appréciera surtout les remix suivants: Florrie Remix, KDA et Wideboys.

Si vous aimez l’électropop rythmée, je ne peux que vous conseiller ce single car ce Little White Lies de Florrie est vraiment un très bon single de fin d’été, reste à voir si il parviendra à se faire une place sur les ondes ou sur les radios Internet. Avis donc aux amateurs noctambules.

Image:

Critique : Florrie - Little White Lies 2