Critiques MusiqueRock

Critique : Everything Everything – Arc

Everything Everything est un groupe de rock anglais qui est parvenu à se faire un nom assez rapidement grâce à son excellent premier album, Man Alive. Le groupe est donc de retour avec un second album, Arc, le 14 janvier 2013 en édition limitée iTunes avec un mini album en plus ou en édition 2 CD sur Play.com. Après avoir fait découvrir 2 titres sur Soundcloud, le groupe passe enfin à la vitesse supérieure avec un album frais et envoûtant.

everything-everything-2

Après un premier album éclaboussant de classe, Everything Everything nous propose donc son second album, juge de paix et potentiel briseur de carrière comme ce fut le cas pour de très nombreux groupes. Les 2 premiers titres connus ne laissent pas trop de doutes sur le talent des bonhommes, tout est inspiré, fun et diablement entraînant.

Cough Cough caractérise à merveille cet état d’esprit et vous fait bouger sans même que vous en rendiez compte. Les qualités du groupe sont toujours là, à savoir une production au top, un son travaillé et léché ainsi qu’un sens de la mise en scène des titres unique. Les rythmes fluctuent selon l’humeur et selon le bon vouloir du groupe. La section rythmique est par ailleurs toujours aussi dantesque et il est très difficile de ne voir le talent inné du groupe pour les mélodies complexes.

Kemosabe vend lui aussi du rêve en technicolor avec cette capacité hallucinante du groupe à se renouveler d’un titre à l’autre. Le titre se porte à merveille au remix tant il y a de couches sonores et de possibilités à moduler et recréer quelque chose sur le titre. Unique assurément. Torso Of The Week calme un peu le jeu avec son ambiance feutrée, limite lo-fi. La voix se fait velour pour mieux appâter le chaland et ca fonctionne à merveille. Le refrain est bien plus électrique et sait une nouvelle fois faire varier les plaisirs.

Duet sonne un peu comme du Coldplay mais c’est mal connaitre le groupe qui parvient une nouvelle fois à rendre un titre pop unique avec des soubresauts et autres montées lyriques accompagnées de cordes. Choice Mountain me fait déjà plus penser à ce que proposait le groupe avec Man Alive mais avec toutefois une recherche plus poussée et des guitares moins présentes mais indispensables à l’ambiance. On retiendra surtout l’excellent final pour être honnête.

Feet For hands est un titre juste magistral, ca s’envole dès les premiers accords pour ne plus redescendre grâce au très bon travail réalisé sur la voix et sur les breaks. A écouter pour vous faire une idée sur les qualités du groupe. Undrowned est lui aussi très inspiré avec ce petit côté lyrique qui fait toute la différence. Une nouvelle fois, tout s’emballe sur la fin pour notre plus grand plaisir. _Arc_ est un titre plutôt particulier d’une minute 30 qui fait tout même effet avec sa bonne utilisation des cordes et des ambiances.

Armourland fleure lui aussi bon Man Alive avec ses faux rythmes et ses paroles faussement naïves et plutôt crues. The House Is Dust est plus calme et planant avec quelques envolées maîtrisées. Le travail sur la voix est une nouvelle fois remarquable, c’est vraiment un gros point fort du groupe. Radiant est un titre plus synthpop abusant de bonnes choses pour mieux dévier vers la pop certes synthétique mais toujours à la sauce du groupe. C’est un très bon titre qui se démarque du reste de l’album malgré son côté classique.

The Peaks est un titre plus long et sinueux. Le titre semble calme mais on discerne assez vite un très gros travail en fond via des synthés bien placés qui finiront par devenir omniprésents et donc indispensables. Don’t Try clôture donc l’album avec un rythme endiablé et des paroles toujours aussi excellentes. Que dire de cet album? Après 3-4 écoutes de l’édition 1 CD (ma version 2 CD devrait arriver d’ici quelques jours), je suis sous le charme total. J’avais énormément d’espoir sur ce second album et je ne suis pas déçu, il n’y a rien à jeter et l’album constitue un ensemble cohérent et qui s’écoute en boucle, sans discontinuer. Le seul problème viendra du fait que l’album n’est pas encore disponible sur le store français d’iTunes, il vous faudra donc passer par l’import ou le téléchargement direct via le site officiel du groupe.

everything-everything-3

everything-everything-4

Tags
En voir plus

Loutre Perfide

Vieux con qui cherche à faire découvrir quelques perles dans tous les domaines.
commodo ut id id mattis dolor. sed ante. vel, pulvinar elit.
Fermer