Assemble with Care
Assemble with Care

Test : Assemble with Care

Tournevis Assemble!

Assemble with Care
Date de sortie
26/03/2020
Studio
ustwo games
Plateforme
Steam
Notre score
7.5

Développé par ustwo games les géniaux créateurs des excellents Monument Valley 1 et 2, Assemble with Care est un jeu plutôt intéressant de repairing-simulator auquel on aurait ajouté une histoire de famille et d’amour pour donner un jeu à la fois frais et original. Le jeu est sorti à la base sur Apple Arcade et il vient tout juste de débarquer sur Steam à tout petit prix et avec d’excellentes idées.

On incarne Maria, une jeune femme qui voyage au grès de ses envies et qui décide de s’arrêter quelques temps dans la douce et paisible ville de Bellariva. Armée de ses seuls outils de réparation et de sa valise, elle va se mettre en quête de travail manuel auprès des habitants de la petite bourgade ensoleillée et en pleine effervescence. En effet, dans quelques jours va se dérouler le festival de la ville et tout le monde est à pied d’oeuvre pour terminer les préparatifs.

Ce dont Maria ne se doute pas, c’est qu’elle va trouver énormément de personnes à aider à commencer par une jeune fillette qui lui demande de réparer son radio-cassette endommagé. Commence alors notre aventure et l’on va découvrir que l’on ne va pas que réparer des objets mais des relations également. Par le biais de 13 scénettes impliquant une réparation, on va découvrir ce qu’il se passe chez le maire de la ville, comment une restauratrice gère son affaire et sa relation avec sa sœur mais aussi ce à quoi aspire finalement notre protagoniste, Maria. Tout un programme!

Obsolescence déprogrammée

Assemble with Care

Si le fait que Assemble with Care à l’origine soit un jeu pour mobile vous gêne, sachez qu’il a été retravaillé et remanié pour l’occasion de sa sortie sur Steam. On retrouve donc 13 réparations à effectuer pour des particuliers basées sur des objets que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre. Au menu, un Walk-Man, un vieil appareil photo argentiques, un projecteur de diapositives et bien d’autres oldies but goodies! Si certains d’amuseront en cette période d’écriture de mon test de COVID-19 du fait que seuls ceux qui connaissent ces objets sont susceptibles d’être inquiétés par ledit virus, on se rend vite compte que la technologie à l’époque était fascinante et surtout réparable!

Exit donc la colle a l’excès, composants électroniques gravés très finement ainsi que la miniaturisation à outrance des composants. On comprend mieux à quel point il était aisé de réparer tout ce barda avec quelques pièces de rechanges et de bons tournevis. Alors forcément, on s’amusera du fait que Maria dispose des pièces de rechanges d’appareils pas forcément évidentes à trouver dans une petite ville côtière dans sa seule valise mais on imagine qu’elle a pu passer commande des fameuses pièces afin d’effectuer les réparations.

Le principe de Assemble with Care est incroyablement simple, on découvre la situation par le biais d’images fixes et d’un texte narré magistralement par les comédiens pour ensuite passer directement à la réparation de l’appareil en question. Tout est mis en oeuvre dans le jeu pour que les manipulations soient simples et intuitives. Il y a assez peu d’interaction entre les différents éléments des appareils et on passera notre temps à dévisser, ouvrir, faire tourner les pièces afin de voir s’il n’y a pas d’autres vis cachés (haha) et ainsi découvrir la source du problème.

Assemble with Care

OK Boomer

Assemble with Care propose une interface claire et limpide, on prend un outil, on l’utilise sur un des éléments de l’objet à réparer et on bouge la souris du bon côté afin de dévisser ou de visser ladite vis. Pour prendre une partie de l’objet, on clique simplement dessus et elle ira se placer bien sagement dans son endroit dédié à elle. Oubliez les simulateurs potaches destinés aux youtubers émérites où l’on contrôle les mains du personnage et où le but est d’amuser la galerie en faisant n’importe quoi. Si notre liberté de percer, heu de bricoler pardon est limitée, il n’empêche que cela a son intérêt sur le long terme.

On peut également faire une rotation dans le sens de notre bon vouloir afin de mieux voir les différentes pièces de l’objet à réparer à l’instar de très bons jeux comme SOMA et autres Ether One. Une fois la pièce défectueuse trouvée, on aura immédiatement la pièce de réparation à notre disposition ce qui gâche un peu la surprise dans certains cas mais ce n’est pas un réel problème. Le challenge est tout relatif et vous ne devriez jamais être bloqué plus de 15 minutes sur une réparation. Mon fils de 9 ans est parvenu à toutes les terminer sans avoir besoin de monde entre 2 parties d’Animal Crossing! Une fois la ou les réparations effectuées, il faudra tout remonter et immédiatement, si l’on a pas fait de bêtise ou oublié un élément en route, la narration reprendra ses droits pour introduire la suite de nos pérégrinations de VIP chez Brico Popo.

Tant que l’on a tout trouvé tout ce qu’il faut faire, la scène de fin de la réparation ne se mettra pas en route. Sachez également qu’il arrive qu’il faille procéder en 2 étapes pour réparer certains objets car il arrive que l’on retrouve des pièces au fur et à mesure de nos réparations. S’il y a quelques réparations plutôt complexes, rien d’irréalisable pour peu que l’on comprenne le mode de fonctionnement des appareils. Tout ici est logique dans Assemble with Care et surtout simple à mettre en oeuvre. Il faut bien savoir que tous les éléments se trouvant dans notre interface de réparation doivent être utilisés. Si vous voyez donc des câbles sans trop savoir à quoi ils vont vous servir, vous le découvrirez bien assez tôt.

Assemble with Care

Bricoboy

Assemble with Care est un jeu sobre à la fois au niveau de son gameplay mais aussi au niveau de sa réalisation globale. On est assez loin des standards de 2020 mais le résultat est sincèrement correct et le style graphique colle parfaitement à l’ambiance générale du jeu. Le jeu est intégralement en français dans les textes et se trouve être doublé en Anglais mais avec les textes en français cela ne pose aucun problème. Le jeu des acteurs est par ailleurs excellent pour peu que cela vous intéresse. Le passage en haute ou très haute définition des écrans PC ne pose aucun problème aux graphismes du jeu et ils ne sont pas upscalé ou baveux comme on aurait pu le craindre de prime abord.

Je n’ai pas rencontré de gros problèmes techniques dans Assemble with Care durant toute mon aventure et la progression est fluide et agréable. On n’a pas réellement le temps de s’ennuyer étant donné que tout s’enchaîne au final assez vite. Il est tout à fait possible de le terminer d’une traite ce qui est éventuellement conseillé afin de profiter au mieux de l’histoire et des différents personnages rencontrés. Si l’histoire n’a rien de bien originale, elle fait le travail et parvient même à nous faire sourire à quelques occasions.

Le jeu est disponible hors promotion à un prix très raisonnable mais vu la faible durée de vie, on aurait tout de même espérer plus de matière et plus de variété dans les réparations à effectuer. Il y a énormément d’autres objets cultes des années 80 que l’on aurait aimé retrouvé dans Assemble with Care comme un polaroid, un lecteur de VHS, une lampe torche et d’autres poupées basées sur des circuits électriques simples. N’espérez pas trop y rejouer vu qu’il n’y a aucune variété entre les différentes parties. Au mieux, on peut espérer d’autres ajouts à plus ou moins long terme.

Assemble with Care

Tournicoti-tournicota!

Assemble with Care ne nécessitera que 2 heures de votre temps pour en voir le bout, c’est très léger mais on passe un excellent moment quelque que soit notre âge ou notre profil de joueur. Il y a 13 succès à débloquer et ils sont très simples à débloquer. Il vous suffira simplement d’effectuer toutes les réparations pour les débloquer. Le jeu gère le Steam Cloud ce qui est positif mais pas clairement nécessaire vu le profil et la durée de vie du jeu. Il n’y a pas encore de cartes Steam mais il y a fort à parier qu’elles feront leur apparition sous peu.

Si la maniabilité nécessite un petit moment pour s’y faire, on pourra pester contre la rotation qui n’est pas toujours évidente et dans les nombreux clics de souris à côté qui impliquera le démantèlement de pièces non désirée. Certaines accroches d’objets ne sont pas forcément évidentes comme le tournevis en fonction de notre angle d’approche mais au bout de 2-3 réparations, on sera au top!

Au final, Assemble with Care est un bon petit jeu proposé à un très bon prix mais que je ne conseille qu’à ceux qui aiment les jeux très courts mais qui laissent une forte impression. Personnellement, j’ai beaucoup apprécié le temps passé sur ce jeu et je ne regrette aucunement mon achat impulsif. L’histoire, les personnages, la bande son, c’est un sans-faute et pour peu que l’on aime les puzzles narratifs simples, ne passez à côté de ce jeu.

Achat sur Steam:

Assemble with Care
Test : Assemble with Care
Conclusion
Assemble with Care est une belle surprise, on se délecte à monter et démonter d'anciens appareils dits vintage tout en découvrant une belle histoire.
Les +
Une excellente idée de base
Quelques bonnes idées en matière de puzzle
Une belle histoire à découvrir
Les -
Une maniabilité pas toujours évidente au début
Trop court
7.5
Très bon
Plus d'articles
Sparklite
Test : Sparklite
Phasellus sit accumsan luctus ipsum ut Curabitur diam neque. id dolor Praesent