Against The Moon

Test : Against the Moon

Against all Odds

Against The Moon
Date de sortie
24/09/2020
Studio
Code Heretic
Plateforme
Steam
Notre score
6

Développé par Code Heretic, Against the Moon est un jeu de stratégie au tour par tour où l’on va devoir mener au combat une équipe de héros contre une invasion de créature belliqueuses pour sauver le dernier bastion de l’humanité, Arx. Non content de proposer un challenge intéressant aux amateurs de tour par tour, il embrasse également la mode des jeux de cartes comme Slay the Spire ou Hand of Fate.

Il nous faudra donc faire preuve de stratégie que ce soit dans le placement de nos unités mais aussi dans le choix des cartes à récolter et dans leurs évolutions. Il existe plusieurs types de cartes dans Against the Moon, certaines invoqueront des créatures et autres personnages voués à combattre ou à protéger Arx tandis que d’autres auront des effets de boost ou d’attaque direct sur une ligne d’ennemis.

La première impression du jeu est plutôt bonne avec une cinématique convaincante et une direction artistique classe malgré quelques clichés ici et là concernant les héros que l’on va incarner. Il nous est immédiatement proposé de suivre un tutoriel censé nous aider à découvrir les mécaniques du jeu et ainsi s’imprégner du système de combat et des possibilités de combos entre cartes.

Against the Moon fait pourtant bien les choses avec différentes étapes nous permettant d’apprendre le placement sur la grille de combat, les aptitudes des héros, les actions immédiates via les sphères à poser sur le terrain et les différents types de combattants que l’on a à notre disposition. Malheureusement on va très vite déchanter au fur et à mesure que l’on avance dans les étapes dudit tutoriel jusqu’à en atteindre le point culminant le combat contre le premier boss.

Plus tour par tour que jeu de cartes

Against The Moon

Against the Moon nous prépare plutôt mal à ce combat avec des notions mal expliquées et surtout des cartes pas vraiment optimales pour mener à bien notre mission. Il m’aura fallu 2 essais pour y parvenir alors que j’avais bien suivi les étapes précédentes. Si les compétences sont puissantes, elles nécessitent énormément d’énergie, une ressource qui ne s’acquiert qu’une fois le tour terminé.

On peut également en gagner via des sphères à utiliser mais elles consomment également du Luma, la ressource nous permettant de faire des actions et des invocations dans le jeu.

La Luma est en quantité limitée et la plupart des unités en consomment beaucoup pour être invoquées. Sachant qu’elles vont presque toutes mourir en un seul tour face au boss, on aura que très peu de temps pour préparer une stratégie efficace et surtout pérenne.

Vous allez me dire que c’est une bonne chose que le début soit assez complexe pour montrer ce que peut proposer en matière de stratégie le jeu mais je ne m’attendais pas fondamentalement à en chier autant dès le tutoriel.

Forcément, je ne suis pas le plus grand stratège de l’univers mais si on m’explique mal les choses, j’aurai la pire des premières impressions du jeu et je serais presque tenté de me le faire rembourser avant les 2 heures de jeu fatidiques.

Fort heureusement, il y a pas mal d’excellents guides sur le système de combat dans la partie communauté de Steam et je invite fortement à aller y faire un tour avant de vous arracher les cheveux.

One Step at the Time

Against The Moon

Against the Moon ne facilite pas non plus les choses avec son interface un brin bordélique et quelques concepts très mal expliqués comme les upgrades et les améliorations qui ne sont pas toujours possibles sans que l’on ait une explication ou même un indice sur la meilleure façon de procéder.

Les choix que l’on fera au tout début de notre aventures auront un impact certain sur la suite des événements et pour peu que l’on se plante au niveau d’une upgrade les futurs combats n’en seront que plus difficiles. Privilégier les unités à hauts dégâts ne sera pas forcément la meilleure des solutions au tout début.

Les unités qui posent des boucliers sont fort utiles et il conviendra de bien les placer afin qu’elles survivent les premiers assauts adverses. Une fois le coup pris, on prendra enfin du plaisir dans le jeu et on se surprend presque à vraiment apprécier le jeu et le niveau de stratégie qu’il nous propose.

Against the Moon n’est pourtant pas un vulgaire clone des excellents jeu cités plus haut. Il apporte un réel plus que ce soit dans le gameplay mais aussi dans la gestion de son pseudo-deck. Pour être honnête, je ne pense pas que le jeu puisse être considérer comme un vrai jeu de deck étant donné que le nombre d’unités différentes et assez léger et que les stratégies gagnantes ne sont pas légions.

Against The Moon

Strate et gie

Against the Moon propose donc un challenge intéressant pour les joueurs néophytes comme moi mais aussi pour ceux ayant plus l’habitude du tour par tour. Les missions accessibles après le tutoriel sont intéressantes et parfaitement en accord avec le contexte de l’histoire.

On découvrira de toutes nouvelles mécaniques mais aussi des challenge à réussir afin de ne pas perdre immédiatement comme lorsque l’on doit sauver les villageois en ne le tuant pas alors qu’ils sont sur notre ligne de tir. C’est tout un pan de ce que l’on a appris préalablement qu’il faudra exploiter.

Pour peu que l’on ait décroché dans les premières heures de Against the Moon, il sera très difficile de se forcer à aller jusqu’au terme de l’aventure mais franchement malgré son ressentiment initial j’ai vraiment commencer à apprécier le jeu lors de ces missions. Il faudra donc s’accrocher si l’on souhaite découvrir la véritable force de jeu.

Vous allez me dire que j’insiste lourdement sur les défauts du jeu mais je préfère être honnête avec vous. Le jeu est en français mais les traductions ne sont pas toutes bonnes avec quelques fautes et oublis de lettres ici et là. L’interface est inbitable avec des dialogues en plein milieu et qui prennent une place folle sans que le conteneur ne soit adapté aux traductions.

Against The Moon

Dark Side of the Moon

Against the Moon est plutôt beau mais là aussi ca fleure bon la sortie qui aurait mérité une période d’Early Access tant il y a peu d’options graphiques et tant on remarque de grosses lenteurs dans le chargement du jeu mais aussi dans l’ouverture des missions. Le jeu ne fait très clairement pas terminé et cela le dessert grandement à mon avis.

Concernant la difficulté de Against the Moon, on est très clairement dans un jeu clivant mais qui une fois maîtrise apporte un réel plaisir de jeu. C’est juste exceptionnellement dommage qu’il y ait si peu de contenu pour une sortie en 1.0 avec de nouvelles missions qui débarqueront bientôt par le biais d’un patch ou de DLC. Comptez tout de même 5-6 heures pour en voir le bout ce qui dans la tranche basse pour ce genre de jeu.

Au final, Against the Moon est pour moi un bon jeu mais aurait mérité bien plus de temps de développement pour être perçu avec l’attention qu’il mérite. Il y a un joyau qui se cache sous cet amoncellement d’ennuis techniques. Il y a un univers certes assez peu original à découvrir mais on a envie d’en découvrir plus malgré tout. Against the Moon est un jeu que je peux pas pleinement recommandé en l’état mais que j’ai vraiment aimé à titre personnel.

Achat sur Steam:

Against The Moon
Test : Against the Moon
Conclusion
Against the Moon est un jeu prometteur avec une excellente direction artistique mais qui ne semble très clairement pas terminé. Il manque également pas mal de contenu à sa sortie.
Les +
Plutôt agréable à regarder
Assez stratégique
Plutôt difficile
Les -
Le tutoriel qui n'aide pas vraiment
Ressemble plus à un early access qu'une sortie en 1.0
Gros manque de contenu
6
Bon
Plus d'articles
look INside Cover
Test : looK INside
Nullam ut felis efficitur. ante. mattis felis velit, neque. Aliquam