Critiques Jeux VideoPC

Early Access: Double Kick Heroes, Rock’em’up!

Early Access: Double Kick Heroes, Rock’em’up!

Double Kick Heroes
Développé par les petits français de Headbang Club, Double Kick Heroes est une sorte de mélange un brin improbable de jeu de rythme et de shoot’em up mâtiné de bande son Métal du plus bel effet. Les inspirations sont multiples et facilement identifiables à savoir l’univers de Tarantino et de Robert Rodriguez. A la tête d’un groupe de rock surpris de voir son public transformé en vrai Hellfest pour le coup, il va falloir explorer un univers en perdition et faire des rencontres surprenantes. Si graphiquement le jeu ne paye pas de mine, le gameplay est assez simple et intuitif pour que tout le monde s’amuse sans réel problème. Avec une bande son constituée de 30 titres rock et qui balancent, Double Kick Heroes envoie du lourd et ce n’est que le début. En effet il est possible de jouer avec sa propre musique et ainsi de faire durer le plaisir jusqu’au bout de votre musithèque.

Double Kick Heroes est un véritable petit ovni vidéoludique. S’il répond à la plupart des cahiers des charges actuels avec son ambiance zombie-apocalypse et par le biais de sa réalisation tout en pixels il s’avère moins old-school que prévu dans son gameplay. Il y a une véritable histoire et de pas mal de personnages à découvrir dans le jeu. On avance donc au grès des niveaux pour atteindre de vrais objectifs et il va falloir faire des rencontres pour ensuite avancer dans le mode histoire. Celui-ci est assez varié et il propose un challenge intéressant quelque soit le mode de difficulté choisi au départ de notre aventure. En gros dans Double Kick Heroes, on contrôle une voiture armée jusqu’au dents et on va devoir éliminer toutes les menaces plus ou moins morts vivantes qui tentent de rattraper. Suivant un scrolling horizontal, on peut diriger la voiture de haut en bas mais surtout il faudra appuyer sur les bons boutons au bons moments afin d’enchainer des combos et ainsi améliorer notre armement. Si l’on rate un ou plusieurs enchainements, notre barre de combos va diminuer jusqu’à nous faire perdre en efficacité en matière de dommages et d’armes spéciales.

Double Kick Heroes

Heavy Metal Z

Double Kick Heroes propose un gameplay donc simple mais pas simpliste. Il faudra appuyer sur les bonnes touches au bon moment mais aussi bien jauger la barre de nos armes spéciales afin d’éliminer au bon moment les ennemis les plus puissants du pack. Chaque ennemi a sa spécificité, certains sont rapides mais fragiles alors que d’autres sont des bullet-sponges qui n’ont pour seul but que de nous faire prendre du retard dans l’élimination du reste du pack des zombies. Plus le jeu avance et plus le jeu sera compliqué ce qui est fort logique. J’ai eu quelques difficulté à gérer certains niveaux assez rapidement mais la marge de progression du jeu est assez importante. Avec assez d’entrainement, on arrive à bien avancer sans être trop frustré. Plus vous augmenterez la difficulté et plus vous aurez de touches à gérer. SAchant que le jeu gère le clavier, les manettes classiques mais aussi les périphériques Rock Band et autres Guitar Hero, vous aurez le choix des armes!

Au niveau de la réalisation, Double Kick Heroes est très plaisant à regarder malgré un character design un peu moyen par moment mais on va dire que c’est l’effet recherché. On reconnait parfaitement les personnages secondaires comme Marylin manson et autres habitués des films de Rodriguez ce qui apporte une petite touche de folie mais pas vraiment d’originalité. Les décors sont eux aussi classiques avec des références à pas mal de livres, séries et autres films du genre comme ceux de Stephen King. La maniabilité est plutôt bonne dans son ensemble avec des touches qui répondent comme il faut même dans les moments les plus frénétiques du gameplay. La bande son est plutôt bonne même si je n’apprécie pas tout, au moins, on s’éloigne de la synthwave qui commence doucement à devenir envahissante en 2018.

Au niveau des problèmes rencontrés, j’ai eu toutes les peines du monde à faire fonctionner le jeu sur un ordinateur moins puissant que mon unité principale. Le jeu étant en développé en flash, j’ai rencontré d’énormes ralentissements au niveau de ma barre des touches sans que les zombies ne soient, eux, affectés! Du coup, Game Over à chaque fois car il m’est impossible de tuer les ennemis avant qu’ils ne touche mon véhicule et m’utilisent comme plat de résistance. Cela rend le jeu complètement injouable mais sur un ordinateur plus à jour ou simplement plus récent, je n’ai pas eu ce problème. Faites donc bien attention mais fort heureusement il existe une version de démonstration sur itch.io vous permettant de vérifier que tout passe sur votre configuration.

Double Kick Heroes

Dried Up, Tied And Dead To The World

Au final, l’Early Access de Double Kick Heroes est une très bonne surprise avec un gameplay nerveux, une durée de vie intéressante et un challenge plutôt relevé. Difficile de dire si la version finale sera du même acabit mais le résultat actuel est satisfaisant. S’il n’y a rien de bien révolutionnaire dans son univers ou son gameplay, Double Kick Heroes fait les choses bien et c’est déjà pas mal. Pour être honnête, j’ai hâte de voir ce que va devenir le jeu et si tous les modes de jeu seront optimisés et intéressants. Je ne pense pas passer plus de 7-8 heures sur le jeu au final mais le temps que j’ai passé dessus ne m’a pas déplu, bien au contraire. Une fois le problème de ralentissement réglé, le jeu sera en pleine possession de ses moyens et il devrait satisfaire une niche de joueurs avides de challenge et de jeux de rythmes déjantés. En attendant, testez la version de démonstration et faites vous votre propre idée!

Démo du jeu:

Achat sur Steam:

Vidéo:

Tags
En voir plus

Loutre Perfide

Vieux con qui cherche à faire découvrir quelques perles dans tous les domaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour les curieux

Fermer
elementum quis, lectus nunc Donec dolor ut tristique elit. Donec sit dictum
Fermer