Long Live the Queen

Test : Long Live the Queen

Long Live the Queen! Être une princesse n’est pas un travail facile! Devenir reine est encore plus difficile. Vous n’avez que 14 ans et suite à la mort de votre reine-mère, vous devez hériter du trône et gérer les affaires courantes. Malgré votre filiation, le trône est en grave danger car tapis dans l’ombre, de nombreux dangers vous menace à titre personnel.
Que ce soit des nobles avides de pouvoirs, des chocolats appétissants, des expériences magiques ratées, des tentacules, des duels à l’épée, à coups de sorts magiques, votre vie sera mise en danger à de très nombreuses reprises durant les 40 semaines que durent le jeu pour peu que vous parveniez à survivre. A vous donc d’apprendre les bonnes matières en classes du matin et de l’après-midi et de gérer votre état de forme mental, physique et psychique afin d’être à la hauteur et ainsi devenir reine.

Combien de temps survivrez-vous jusqu’à votre couronnement?

Voici donc en gros ce que nous propose ce jeu indépendant des studios Hanoko Games dont le genre est difficile à définir de prime abord. Simulation de vie? Jeu de stratégie? Roman interactif visuel? Vous l’aurez compris, ce jeu est un véritable ovni vidéo-ludique de cette fin d’année et grâce aux soldes Steam j’ai pu mettre la main dessus à tout petit prix. Dès l’entame du jeu, on comprends vite qu’il faut avoir un bon niveau d’anglais et surtout qu’il faut aimer les jeu de stratégie impliquant de très nombreux facteurs.

LLTQ-2

En effet, le jeu se séquence en semaines, on choisit quels sont les cours que l’on va suivre le matin et l’après-midi. Ces cours boostent nos statistiques dans la spécialité du cours de façon logique. Il faut savoir que notre état de forme va également influer sur le gain de statistique car si l’on est dépressif, on aura plus de mal à apprendre certaines spécialités. Il conviendra dès lors de choisir de bonnes activités le soir qui modifieront nos états de base, représentés par des cœurs dans une interface bien fichue.

LLTQ-1

Le jeu est assez linéaire au début mais on comprendra très vite qu’il n’y a pas de fin parfaite et que l’on ne pourra pas toujours réussir les minis défis qui se présentent à nous toutes les semaines. Ils sont représentés par des bulles infos qui nous indiqueront la réussite ou l’échec de l’évènement. Le résultat dépendra des statistiques inhérentes aux différents attributs, si l’on est bon en prestance et en commerce, on pourra dès lors débloquer un évènement important pour la suite de l’histoire. On remarquera également qu’à la fin de chaque semaine on verra certaines nouvelles activités qui seront disponibles en fonction de notre niveau dans certains attributs, on pourra par exemple se détendre au tennis si l’on est bon en sport.

LLTQ-3

En fonction de son niveau en attributs, on pourra également débloquer des tenues qui boosteront encore plus nos attributs si on les porte au moment de l’apprentissage. Il y a pas mal de tenues disponibles et les amateurs d’animation japonaise ne seront pas dépaysés. A vous donc de voir comment va évoluer votre princesse, amatrice d’épées? De magie? De coups politiques? De mariages annulés? De pâtisserie? Vous avez vraiment pas mal de choix possibles.

LLTQ-5

Le jeu favorisant l’exploration et les essais plus ou moins fructueux, on meurs souvent, très souvent même et pas toujours de façon… romantique. On pourra donc se faire éperonnée, empoisonnée, prendre une flèche, noyée, étranglée par des chaines magiques et ainsi de suite. Forcément, il y a des achievements pour toutes les morts ce qui impliquera pas mal d’heures de jeu pour tout débloquer. La durée de vie est exemplaire avec de multiples fins à découvrir et pas mal de situations rigolotes à débloquer.

LLTQ-4

Inutile de trop spoiler le jeu mais l’histoire est sympathique et réservée à un public ayant plus de 10 ans à la vue de certaines situations ubuesques. Long Live the Queen est un jeu à part mais loin d’être réservé aux otakus et autres amateurs de jeu indépendants obscurs. On y découvre un jeu plein d’humour et dont la variété des situations justifie pleinement le prix demandé. Il tournera sur n’importe quelle machine peu puissante et est disponible en démo gratuite à cette page.

Plus d'articles
Jotun
Test : Jotun
ut mattis non dictum nec commodo velit, venenatis Donec sit at consectetur