Critique : The Weeknd - Echoes Of Silence 2

Critique : The Weeknd – Echoes Of Silence

The Weeknd est enfin de retour avec son dernier volet de sa trilogie de Mixtape gratuites, Echoes of Silence. Il aura fallu attendre quelques mois pour la voir débarquer après l’excellent Thursday. Si vous n’avez pas encore craqué, je vous conseille d’attendre un peu car une réedition des 3 albums sera disponible en 2012 avec des bonus à la clé mais il n’est pas certain que ce soit gratuit.

Avis:
Dire que j’attendais impatiemment Echoes of Silence est un doux euphémisme tant je suis fan du bonhomme. Même si j’étais resté un poil sur ma faim avec Thursday malgré de très bons titres mais au final un ensemble moins remarquable que House of Balloons. Après une sortie moins chaotique que pour les précédents en matière de downtime du site officiel, l’album pesant 115 mo débarque enfin sur mon ordinateur. Premier constat, on aurait aimé une source lossless mais ce sera sans doute payant en 2012.

Le peu de doutes que j’aurais pu avoir sur cet album s’estompe immédiatement après la reprise de Michael Jackson, Dirty Diana sobrement renommée DD. Le titre est repris avec classe et talent sans jamais trop en faire. La voix est certes fidèle à l’original mais le tout est remarquable de bout en bout. C’est plutôt intense comme introduction et il y a fort à parier que la suite soit du même acabit.

Montreal fait également monter la température avec ses parties chantées en français dans le texte. Une nouvelle fois le titre fait mouche et prouve bien que The Weeknd sait ce qu’il fait et qu’il n’a rien perdu de son talent. Outside est plus sensuel et plus physique avec un rythme très lent, lancinant et équivoque. XO / The Host est beaucoup plus poussé au niveau production, la transition entre les 2 sections est un poil abrupte mais The Host est une parfaite transition pour préparer la venue de Same Old Song. Le titre est un poil lent mais est tout aussi réussi que les précédents. The Fall est beaucoup plus personnel au niveau des paroles, c’est une lente montée en rythme pour arriver à un finish puissant.

Next est déjà plus traditionnel dans sa structure et aurait pu être interprété par pas mal d’artistes du moment. Il est une nouvelle fois très personnel au niveau des paroles et fait mouche grâce à son excellent refrain. Heureusement le titre évolue vers son dernier tiers pour ressembler un peu plus à du The Weeknd que l’on a connu sur les 2 précédentes mixtapes. Echoes Of Silence est lui aussi calme et plutôt minimaliste au niveau de la production. Il reste un titre fort de l’album avec la voix magistrale et mixée à merveille. Il n’y a pas à dire, au niveau son et mixage, The Weeknd est vraiment au top.

Moins sensuel que House Of Balloons, moins fouillis que Thursday, Echoes Of Silence est sans doute ce que The Weeknd a fait de mieux depuis qu’il s’est fait connaitre. Les titres sont tous excellents et ils plairont vraiment à tous les publics du néophyte au plus poussé des amateurs de musique. De part son talent musical et sa capacité à se faire connaitre seul sans major derrière lui et sans marketing à gros coups de $$, The Weeknd est la meilleure surprise de cette année musicale 2011 me concernant et il pourrait très bien donner des idées à de très nombreux artistes dans la gestion de leur carrière et de leurs débuts via Internet.