Blood Knights

Test : Blood Knights

Blood Knights fait parti de ces jeux d’éditeurs que l’on croyait disparu. Je pensais sincèrement que Kalypso n’était plus de ce monde mais mal m’en a pris. A y regarder de très loin, on aurait presque l’impression que ce jeu fait le mix parfait entre un Diablo-like, Hunted : The Demon’s Forge et un jeu d’aventure avec des hubs centraux de quêtes et une personnalisation poussée de ses personnages. Malheureusement, dès qu’on lance le jeu après l’avoir acheté sur Steam ou autre, on déchante assez vite.

Le jeu nous narre donc une guerre ancestrale entre des vampires, des loups garous, des hommes et un bestiaire loin d’être inédit. Voici d’ailleurs comment est décrit le jeu officiellement:
Blood Knights has been developed by German studio Deck 13, who are famous for their wonderful, plot-driven games such as Venetica, Jack Keane and Ankh.
The thrilling story of Templars and vampires plays out against a backdrop of a mystical version of the Middle Ages. In an act of desperation, the legendary vampire hunter, Jeremy, is forced into a blood-bond with the deadly vampiress, Alysa. Together, the two enemies are the last hope to restore the balance of the world.

Formerly arch enemies, they must now fight alongside each other to lift the curse placed on them, and will face numerous dangers along the way. The co-operative multiplayer mode for two players enables you solve problems in different ways using a range of tactics. Intriguing in-game cutscenes relate the story and maintain a tense and thrilling atmosphere throughout!

Décryptons ensuite les features afin de voir de qui le jeu est capable réellement:
Two Players, double the fun
You can play Blood Knights either solo and switch between both characters to use their individual skills, or invite a friend to join your game and fight alongside them.
Si l’on résume, on a donc 2 personnages jouables bloqués dans leurs compétences et aux styles de jeu bien définis. Ca fait léger pour un Action-RPG!

Great feature: if your friend has to leave the game, you can simply continue playing solo.
Il faut d’abord savoir que le jeu Online n’est pas possible et qu’il faudra jouer en co-op local, soyons honnête, ce sera très difficile de trouver quelqu’un pour jouer avec vous mais bon, il y a des achievements liés au jeu à plusieurs.

Play smart: create your own destiny
Master tricky passages, avoid nasty traps and solve problems as you pursue the hidden mysteries in each level.
Les passages de plateformes sont délicats à cause de la maniabilité du jeu et non à cause d’un level design intelligent. Les énigmes sont clairement inexistantes et les secrets à découvrir sont au nombre de 5 par sous niveau…

Specialise your skills
Earn experience points and use them for learning even more destructive attacks.
Les rôles sont définis et les compétences sont améliorables jusqu’à 3 fois. C’est très très léger.

A dark action RPG with real bite from Deck 13
Deck 13 (Jack Keane, Venetica) are well known for games with thrilling stories, strong characters and ingenious dialogue. Blood Knights is therefore much more than a simple, straightforward hack’n’slay; it also tells a thrilling story of arch enemies Jeremy and Alysa, and how they must fight alongside each other to save their world.

Countless items, weapons and armour items
Prepare for battle and acquire more powerful weapons and equipment. Remember: only a well-equipped warrior will prevail!
Les drops sont légions et souvent juste en niveau +1, ils suivent la force des monstres. Au mieux, on peut acheter des objets plus rares chez le seul vendeur du jeu dans une interface tout sauf ergonomique.

Full in-game audio
The story of these two very different heroes is elaborately conceived, with first-class voice acting talent.
Le jeu est bien doublé dans son intégralité et comment dire… ce n’est pas un gros plus pour le jeu tant les dialogues sont plats et tant les voix ne sont pas impliqués dans l’histoire. En même temps, on aura du mal à s’impliquer que ce soit en jouant ou tout simplement en regardant le jeu.

Vous l’avez compris, on est bien face à un petit jeu qui inspire la compassion et motivera les joueurs les moins regardant. Si vous avez le malheur d’installer le jeu sur un Windows 8.1 non mis à jour, le jeu ramera même sur une excellente configuration (I7 et Geforce 760 par exemple), pensez donc à mettre à jour votre ordinateur via Windows Update, cette manipulation n’avait pas suffit à rendre fluide le dans mon cas et j’ai donc du mettre à jour Adobe Flash afin d’avoir le jeu enfin fluide. C’est à n’y rien comprendre!

Côté réalisation, le jeu est correct sans plus, les personnages sont dignes des premiers jeux pour la génération Xbox 360 ou PS3, les décors ont déjà été vus 1000 fois, les compétences ne ressemblent à rien et ne nous donnent aucun sentiment d’impact quand on ne se demande pas si ils servent à quelque chose. Dungeon Siege III est bien mieux fait que Blood Knights, c’est dire le niveau!

Niveau gameplay, c’est extrêmement répétitif, les collisions sont très mal gérés et on a du mal à viser correctement avec les 2 personnages, les compétences sont parfois difficiles à placer même en jouant avec le pad de la Xbox 360, les boutons mal placés et la réactivité des personnages à nos ordres semble fluctuante. Les séquences de plateforme sont une vraie purge et on passera de vie à trépas plus à cause de ces séquences qu’à cause du challenge apporté par nos ennemis. L’eau est également mortelle dans le jeu, évitez donc de mettre un pied trop près de l’eau dans le niveau de la plage.

L’IA des ennemis est au mieux prévisible, au pire pathétique. Il suffit parfois de reculer un peu pour les voir repartir à leur point de spawn en courant. Certains ne réagissent même pas lorsqu’on les snipe de loin. La résolution des énigmes est parfois complexe car on ne comprend pas avec quel personnage il faut débloquer une porte et avec quelle combinaison de touches, les niveaux sont heureusement courts et le jeu se terminera assez vite avec quelques combats loin d’être épiques contre des boss qui n’en sont pas vraiment.

Les intéractions entre Jeremy et Alysa dépendent de nos choix dans l’histoire mais fort heureusement, le jeu suivra son cours quelque soit nos choix pro-humains ou pro-vampires. N’espérez pas une histoire passionnante, vous seriez déçus. Les personnages secondaires sont caricaturaux au possible et ils n’inspirent au final que la pitié. Il y a fort heureusement une vampire nonne dans le casting ce qui rajoutera forcément des points sur la note finale!

Vous allez me dire, c’est une catastrophe ce jeu et vous ne serez pas loin de la réalité mais il y a malgré tout une étincelle de génie dans ce joyeux foutoir. Si l’on met de côté le jeu, on peut arriver à rembourser son achat grâce à son intégration aux badges Steam et aux cartes Steam qui en découlent. Acheté 4 euro, j’ai même pu me rembourser intégralement en vendant un simple carte sur le Steam market! Ce jeu dispose d’une côté intéressante en terme de fond d’écran pour profile Steam mais surtout en tant que carte rares. J’ai vendu la mienne plus de 5€ par exemple.

Le jeu en co-op n’est pas mauvais et on peut même s’amuser et se délecter de tous les défauts du jeu. Il ne vous suffira que de 3-4 heures pour en voir le bout ou au pire 2 heures en étant AFK pour récolter les cartes Steam. La rejouabilité étant médiocre, on terminera le jeu et on n’y toujours plus car il y a tellement mieux et moins cher ailleurs. Ce jeu est mauvais mais pas médiocre, il fait parti des mauvais assumés que l’on tient à terminer histoire de dire à tout le monde, je suis venu, j’ai vaincu et on ne m’y reprendra plus! Au moins jusqu’au prochain jeu de série Z à la mode!

Images:
Knight Bloods 5

Knight Bloods 4

Knight Bloods 3

Knight Bloods 2

Knight Bloods 1

Achat:
Vous pouvez acheter le jeu sur Steam au prix moyen de 14.99$.

Plus d'articles
Lethis - Path of Progress
Test : Lethis – Path of Progress
risus. id elementum luctus felis ultricies