Critiques MusiquePop

Critique : White Lies – Big TV

White Lies est enfin de retour aux affaires avec un troisième album dénommé Big TV disponible depuis le 12 aout 2013 en édition normale et limitée sur toutes les plates formes de ventes. Après le succès de leurs précédents albums, le groupe semble retrouver toute son inspiration avec cet album que l’on annonce déjà à la hauteur des précédents. Le titre donné en avance confirme tout le bien que l’on pensait déjà du groupe.

White Lies n’est pas fondamentalement un groupe trop connu mais il parvient sans trop forcer à se faire un nom avec 2 très bons albums originaux et surtout très marqués par la fin des années 80 dans sa thématique et son ambiance. Le groupe remet donc le couvert et il nous ressort les petits plats dans les grands, le son du groupe est parfaitement reconnaissable dès les premières notes. Le chant reste toujours aussi captivant et lancinant, la marque de fabrique du groupe est bien là, intacte, quand quelque chose fonctionne bien, il n’y a aucune raison de tout changer, le groupe l’a bien compris et il nous offre donc un album cohérent, complet et surtout entrainant comme il sait si bien le faire. Il évite également le piège du troisième album et il s’efforce d’appuyer sur les bons boutons et sur la corde sensible. Exit donc les prises de risque stupides et au final rédhibitoires, le groupe fait du White Lies et il le fait bien.

Le groupe parle donc toujours aussi bien d’amour, de déceptions sentimentales et du rejet comme il le fait depuis maintenant quelques années mais il le fait bien et l’enrobage new wave fait mouche à tous les coups. Les titres ne font pas version 2.0 des précédents albums et ils se situent parfaitement bien dans l’ambiance globale de l’album, tout est parfaitement fluide, logique et plaisant. On ne retrouve que très peux de titres mollassons et ennuyeux, les moments calmes ne durent jamais trop longtemps, les synthés et les guitares refont parler la poudre dès que possible comme sur les excellents Mother Tongue, Getting Even ou Be Your Man. Cet album est vraiment intéressant sur toute sa durée malgré la présence (optionnelle) d’un second CD dispensable avec des versions Démos pas inoubliables.

Au final, cet album est une franche réussite, loin de tenter d’inoover son univers et sa marque de fabrique, le groupe surfe tranquillement sur sa vague et il fait à merveille. Impossible de les traiter de vendus ou de branleurs car cet album fleure bon le travail d’orfèvre et le temps passé sur la production et l’écriture des titres. Sans trop faire de bruit, le groupe réussit un sans faute jusqu’ici et il y a fort à parier que ce sera encore le cas pour son prochain album jusqu’à ce qu’ils se lancent eux aussi dans la Synthpop comme c’est le cas pour touts les jeunes groupes en ce moment. Je vous conseille donc fortement l’écoute de cet album si vous aimez la bonne pop matinée de new wave.

Achat:

Vous pouvez acheter cet album sur iTunes en édition limitée au prix de 12.99€.

Tags
En voir plus

Loutre Perfide

Vieux con qui cherche à faire découvrir quelques perles dans tous les domaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sed felis sit ut vulputate, accumsan elit. commodo
Fermer