Critique : Senser - How to Do Battle 1

Critique : Senser – How to Do Battle

Senser is back baby!

Voici un groupe qui ravivera de très bons souvenirs à certains d’entre vous. Senser est un collectif anglais qui a fait parler de lui dans les années 90 avec un premier album très en avance sur son temps: Stacked up (1994).

Mélangeant allègrement le rap, la techno et le metal, Senser est parvenu à sortir l’album parfait dès son premier essai. Malheureusement, le succès n’a pas aidé les membres du groupe à s’entendre et un split inévitable scinda en 2 entités distincts Senser et Lodestar.

S’ensuivra Asylum, un album impressionnant mais moins inspiré que Stacked Up avec la présence de la seule chanteuse Kersten Haigh.

Le succès ne sera néanmoins pas au rendez-vous et le groupe sera mis en stand by pendant quelques années avant que tout ce petit monde ne se regroupe en 2004 avec Schematic. Le retour est moins flamboyant qu’escompté mais l’album laisse présager d’un retour aux affaires digne de Stacked Up.

Ce retour sera effectif en 2009 avec l’album How To Do Battle.

Dès le second titre, on retrouve un album engagé et surtout décomplexé comparé aux 2 précédents albums. Les riffs se font bien plus incisifs, le chant plus agressif et les mélodies moins complexes dans leur structure. Resistance Now est un très bon exemple du renouveau de Senser avec un message politique fort, des paroles en arabe et en français qui font mouche et un bel hommage pour l’esprit de résistance français dans le texte.

Le reste de l’album est tout aussi incisif et percutant, 2 3 Clear marque les esprits avec un son plus electro et un riff bien puissant. End Of The World Show est un autre single qui ne marquera pas vraiment les esprits, ce titre était d’ailleurs distribué gratuitement avant la sortie de l’album. Smoking Paranoïa est beaucoup plus funky et aurait largement sa place dans Stacked Up. Hex est dans la même veine mais en moins violent.

Au final, cet album sonne bien comme le renouveau de ce groupe mythique.
Si ils ont perdu un peu de leur superbe au niveau de la production et de la diversité de leurs chansons, ils ont en revanche gagné en unité et en qualité intrinsèque des titres. Pour peu que vous soyez fan de rapcore ou de métal à la sauce Judgement Night, cet album ne peut que vous satisfaire. Pour les plus curieux d’entre vous, foncez acheter leur premier album et vous découvrirez qu’ils étaient bel et bien en avance sur leur temps.

Achat:

Vous pouvez vous procurer l’album sur iTunes.

ut ultricies commodo velit, amet, libero sed dolor Aliquam quis, ut id