Critique : BT - This Binary Universe 3

Critique : BT – This Binary Universe

Féérie numérique en devenir?

Cet album date de 2004 mais il est fort différent du tout dernier album en date de l’artiste, à savoir These Hopeful Machines, il introduit néanmoins la technologie utilisée par BT sur son dernier album, le Stutter Edit.

Soyons très clair, cet album est bien différent de que nous nous proposé BT ces dernières années. Exit donc la pop-dance-techno et accueillons comme il se doit un monolithe musical surprenant et révélateur du génie de BT.

Tous les titres sont différents et novateurs dans différents aspects. Ils apportent un vent frais mérité à nos oreilles polluées par de nombreuses horreures produites depuis maintenant 10 ans.

C’est une expérience unique et enrichissante pour peu que vous disposiez d’un très bon kit 5.1 car c’est bien dans cet aspect où BT excelle et nous enchante.
Tous les titres sont instrumentaux et vont d’un jazz new age a de magnifiques envolées de piano et de samples bien à propos.

All That Makes Us Human Continues est écrit en Csound, un séquenceur musical écrit en C ce qui prouve si besoin en était le côté geek de BT.
D’autres morceaux sont directement tirés des puces sonores de jeux pour enfants et réarrangés avec un orchestre de 110 pièces.

Cet album est bien un univers binaire à lui tout seul et prouve qu’au niveau production et mix, il n’y a pas meilleur que BT.

Il est pour fois fort préférable d’acheter l’édition CD/DVD car celle-ci contient l’album en DTS et avec des clips vidéos magnifiques (dont un qui me fait fortement penser à Braid) pour illustrer l’album.