Critiques Jeux VideoPC

Test : LEGO City Undercover

Sans violence la fête est plus folle

LEGO City Undercover

Sorti initialement sur Wii U en 2013, LEGO City Undercover débarque enfin sur pC et Nintendo Switch en avril 2017. Si le principe de base ne change pas fondamentalement, on note ici une très forte implication du joueur dans un univers cohérent et doté d’un scénario plutôt bien ficelé nous narrant les aventures de l’intrépide Chase McCain. Celui-ci, policier déchu, va devoir revenir dans LEGO City pour essayer de mettre le terrible Rex Fury, sous les verrous une bonne fois pour toutes. Il faudra pourtant jouer les voyous en infiltrant les différents gangs criminels de LEGO City pour en savoir plus sur les plans et l’emplacement de Rex Fury. A l’instar de GTA, le joueur va se promener à sa guise dans une immense métropole et laisser court à son imagination forcément débordante pour débloquer des missions et déverrouiller tous les secrets de cette ville.

LEGO City Undercover reprend donc la formule bien connue des précédents jeux LEGO en y apportant un certain vent de fraicheur bienvenue. Il est toujours question ici de suivre des missions divisées en 3 sections dans lesquelles ont va devoir suivre le scénario avec un personnage qui peut changer de rôle et ainsi débloquer certaines situations. On peut jouer le voleur, le pompier, l’astronaute, le fermier ou bien l’ouvrier de chantier adepte de café bien serré. Chaque personnage doit être utilisé à bon escient et on ne les débloquera qu’au fur et à mesure de notre progression dans le jeu. Autant dire que refaire les missions sera une obligation si l’on souhaite terminer le jeu à 100%.
LEGO City Undercover

Un open-World pour les enfants?

Le gameplay est assez simple, on peut jouer seul ou en coopération et faire ce que l’on veut dans la ville. Si l’on souhaite juste déambuler et découvrir des missions cachées, on peut le faire, si l’on souhaite avancer dans l’histoire te refaire les missions afin de débloquer les 4 insignes de policier, on peut le faire. Si on veut faire une course entre le tramway et un cochon, on peut le faire! On peut donc conduire toutes sortes de véhicules des plus simples aux plus exubérants ou se déplacer en transport en commun aux 4 coins de la ville. Il faudra également se battre contre des brigands ou d’autres policiers selon la mission choisie, les combats sont très simples et ne demandent pas trop d’efforts. On peut juste faire tomber les ennemis faibles et attraper les forts pour les assommer afin de leurs passer les menottes. Il y a également de nombreuses parties de plates-formes qui sont autrement moins délicates que dans les jeux précédents. On est quasiment sur un rail et il faudra le faire exprès pour tomber ou rater un saut.

LEGO City Undercover n’est pas très difficile mais il y a tout de même quelques sections de jeu plutôt ardues comme certaines poursuites en voiture qui vous obligeront de sortir des sentiers battus pour être réussies. Un enfant de 5-6 ans peut parfaitement jouer au jeu sans réellement éprouver de difficulté majeure. Privilégiez cependant le mode coopération afin de faciliter au mieux la résolution des énigmes et autres puzzles parfois un brin alambiqués pour nos chères têtes blondes. Le durée de vie du titre est, comme toujours avec les jeux LEGO, excellente avec énormément de choses à faire et de missions à débloquer ici et là. Les personnages que l’on débloque peuvent servir de costumes pour notre héros, il ne sera pas question ici de jouer un autre personnage hormis en coopération. Il faudra dès lors trouver des endroits dans la ville pour se déguiser ainsi que de grandes zones colorées vides qui nous serviront à créer des mégas constructions. Celles-ci nous permettront d’ajouter beaucoup de choses à faire en ville comme des manèges et autres stations d’appels de véhicules.

LEGO City Undercover

Une adaptation PC pas encore au point.

LEGO City Undercover dispose de 2 ressources pour acheter des costumes ou pour construire des bâtiments, il faudra donc bien farmer les missions et bien penser à trouver des briques rouges afin de déverrouiller les multiplicateurs de pièces ou de briques. Celles-ci s’activent dans un menu dédié à cet effet et il conviendra de les réactiver à chaque nouvelle partie… Heureusement, le jeu est assez généreux en matière de briques rouges multiplicatrices dans les scénarios de base ce qui nous permettra de ne pas avoir à trop perdre de temps à casser tout ce qui bouge pour récolter des briques. Sachez également qu’il y a toujours des briques cachées près des mégas constructions, pensez donc bien à fouiller partout!

Le jeu est plutôt bien fait et tourne correctement sur une machine convenable, hormis à la toute sortie du jeu avec l’impossibilité de changer ses réglages Vidéos, il n’y a pas trop de gros problèmes techniques. J’ai eu quelques crashs en coopération mais après atteint un autre point de sauvegarde plus loin, tout est rentré dans l’ordre. La musique est répétitive mais elle reste appréciable pour tous les types de publics. La maniement est fidèle aux précédents jeux, à savoir excellent. On n’hérite toutefois pas de l’excellent système de tir/couverture de LEGO Star Wars : Le Réveil de la Force ce qui dommage car il y a un certain potentiel dans le jeu pour les gunfights. Comme toujours, il est impossible de perdre et il n’y a pas de réelle violence à signaler. Sans être révolutionnaire, LEGO City Undercover est un excellent jeu LEGO dans son gameplay, sa philosophie et sa thématique. Même si certaines missions sont très moyennes, le final rattrape tout avec son grand côté WTF!

LEGO City Undercover

Du coup, j’achète ou pas?

LEGO City Undercover est donc un bon jeu LEGO qu’il convient de mettre entre toutes les mains mais il n’a rien d’exceptionnel pour peu que vous ayez joué à tous les autres jeux de la marque auparavant. On peut se créer des défis entres joueurs et la durée de vie est excellente avec environ 12 heures pour espérer voir le bout de l’histoire de base. Le prix est là aussi raisonnable sur PC, 30€ reste un poil excessif mais ce n’est rien comparé à la version Switch qui est à 60€! Pour avoir testé la version Switch, je dirais qu’elle est vraiment excellente avec une résolution supérieure à la version PS4 mais aussi avec quelques forts ralentissements. Ce n’est pas le cas pour la version PC qui tourne fort correctement avec une Geforce 750TI par exemple.

Difficile de ne pas recommander LEGO City Undercover sur PC si vous aimez la marque et les jeux qui lui sont associé. C’est déjà plus compliqué sur Switch où le prix est un gros frein à l’achat. Le manque d’innovation du jeu et le côté un peu limité de certaines missions ne plaident là non plus pas trop en faveur du jeu. Je vous conseille donc d’attendre une baisse inévitable de prix que ce soit lors des soldes Steam ou en magasin pour la version Switch. Il faut aussi espérer que les prochains jeux LEGO soient plus inspirés au niveau des mécaniques de jeu et des histoires car la formule commence tout doucement à tourner en rond depuis quelques jeux. Il serait dommage qu’avec un tel potentiel, Traveller’s Tales ne se limite au strict minimum pour les éventuels remake des LEGO Star Wars première trilogie et pour la sortie prochaine de Star Wars 8. Wait and see!

LEGO City Undercover

Vidéo:

Achat sur Steam:

Au final:

Notre verdict - 6.5

6.5

Difficile de ne pas recommander LEGO City Undercover sur PC si vous aimez la marque et les jeux qui lui sont associé.

User Rating: Be the first one !
Tags
En voir plus

Loutre Perfide

Vieux con qui cherche à faire découvrir quelques perles dans tous les domaines.

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour les curieux

Close
Close