Critiques Jeux VideoPC

Test : Diablo 3: Reaper of Souls

Moi je grind, toi tu grinds

Diablo 3 est un jeu qui a connu un parcours particulièrement tumultueux depuis sa sortie et la mise en avant de son hôtel des ventes en argent réel ainsi que du côté Online uniquement du jeu.
Pour bon nombre d’anciens joueurs de la licence, c’était le vilain petit canard qui a hérité de toutes les tares possibles et imaginables. Si l’on met de côté les relations épidermique de la communauté envers Jay Wilson avec son fameux ‘fuck that loser’, tout semble aller mieux pour le jeu depuis la sortie des versions consoles ainsi que depuis l’arrivée du patch loot 2.0 qui a remotivé une bonne partie de la communauté à se reconnecter au jeu et a enfin apprécier les loots à leur vrai valeur.

Screenshot010

Personnellement, j’avais complètement laissé de côté le jeu mais la préparation de la sortie de l’add-on ‘Reaper of Souls’ avec le bonus d’expérience bonus avant la sortie du 25 mars 2014 m’a fait replongé corps et âme dans le jeu. J’avais plutôt aimé le jeu à sa sortie comme vous pouvez le lire sur ma critique et je ne m’étais jamais trop plaint de la qualité et de la quantité des drops d’objets. En jouant normalement, j’étais même parvenu à m’équiper correctement et à terminer le jeu en Armaggedon. Avec ROS, Diablo 3 change du tout au tout et c’est notamment grâce au fameux patch 2.0 que l’on doit ce revirement. En effet, l’extension nous offre tous les avantages de ce fameux patch dont vous pouvez lire les tenants et les aboutissants ici même mais il offre en plus bon nombre d’ajouts qui feront replonger les anciens joueurs comme ce fut le cas à la sortie de l’extension ‘Lord of Destruction’ de Diablo 2.

Voici le communiqué de presse de Blizzard concernant les ajouts principaux de cet add-on:
En plus de continuer l’histoire de Diablo III avec un acte V regorgeant d’action et d’introduire une nouvelle classe, l’incorruptible croisé, Reaper of Souls porte la limite de niveau à 70. Les joueurs qui reprendront l’aventure avec leur barbare, chasseur de démons, moine, féticheur ou sorcier découvriront un terrifiant arsenal de nouveaux sorts et compétences en montant de niveau.L’extension développe également plusieurs parties clés de Diablo, en portant davantage l’accent sur les environnements aléatoires, d’horribles nouveaux monstres, de nouvelles quêtes épiques et des évolutions importantes du système de butin.

Screenshot009

Le nouveau système de Reaper of Souls aura pour but de récompenser les joueurs avec des trésors encore plus précieux grâce à un « butin intelligent » ciblé, de nouveaux objets légendaires multi-niveaux, et un troisième artisan, la mystique, capable d’améliorer la puissance et l’apparence d’un objet.Un nouveau mode Aventure est également ajouté : tous les relais sont accessibles et c’est le monde entier qui devient votre champ de bataille ! Vous trouverez deux nouveaux éléments de jeu dans ce mode : les primes, un système de quêtes aléatoires, et les failles Nephalem (aussi appelées courses au butin), un système de donjons aléatoires. Ces deux nouveautés proposeront des défis amusants et lucratifs aux joueurs cherchant de nouvelles occasions de mettre leur force à l’épreuve. Le système de niveaux de parangon de Diablo III connaîtra lui aussi plusieurs mises à jour pour toujours plus de progression à haut niveau et de rejouabilité.

En gros, le niveau maximum est passé à 70 et on obtient une toute nouvelle compétence au niveau 61 qui varie bien sûr en fonction de votre classe. Sachez que le grind nécessaire pour passer du niveau 60 au niveau 70 est plus que raisonnable et que devriez être niveau 67-68 après avoir terminé l’acte V, il ne vous restera plus qu’à monter 70 pour bénéficier du mode aventure qui est un réel plus à la durée de vie déjà impressionnante du jeu. Au lieu de farmer ad nauseum les mêmes instances du mode solo, vous pouvez désormais apporter un peu de variété à votre grind permanent via ce nouveau mode de jeu uniquement accessible après avoir terminé l’acte V en intégralité. Il vous est d’ailleurs totalement possible de le finir rapidement en mode de difficulté Normal afin d’accéder plus rapidement au mode Aventure.

Screenshot008

Ce mode vous proposera des quêtes et autres chasses à l’homme dans les 5 actes du jeu afin d’obtenir des récompenses spéciales vous permettant de débloquer des caches horadriques et des clés vous permettant d’accéder à un rift dans lequel il faudra nettoyer un certain nombre d’adversaires afin d’affronter un boss aléatoire qui, une fois mort, vous donnera peut-être un objet légendaire ainsi qu’un élément de craft obtenable également en cassant des objets légendaires de niveau 70. Et c’est bien là que le système de loot 2.0 fait merveille, le jeu vous permet enfin d’obtenir de très nombreux objets légendaires et autres objets de sets verts, chose quasiment impensable à la sortie de Diablo 3. Il ne suffira que quelques heures pour mieux équiper ses héros grâce aux nombreux nouveaux objets 70 disposant de caractéristiques impressionnantes si on les compare aux anciens objets jaunes.

Si vous vous faite powerleveler, sachez que vous aurez les pires peines du monde à jouer autre chose que le mode de difficulté normal avant de disposer d’un matériel assez robuste pour éviter de se faire tuer en un coup par un groupe d’élite particulièrement énervé. Dans ce cas précis, il vous suffira tout simplement de jouer au mode aventure en mode de difficulté normal afin d’obtenir du matériel correct et de niveau 70 presque aussi bon que celui que vous pourriez trouver en mode de difficulté supérieur. Le a difficulté normale sera également votre amie pour farmer tranquillement vos plans et autres matériaux légendaires nécessaires au nouveaux objets de craft avec l’extension. Il vous faudra également monter de niveaux vos artisans jusqu’au niveau 12 grâce à des drops particuliers obtenables sur les packs d’élites.

Screenshot007

On notera également l’arrivée d’un nouvel artisan, la mystique qui vous permettra de modifier certains aspects cosmétiques de vos objets moyennant finance mais aussi de changer les caractéristiques primaires ou secondaires de vos armes et autres armures. C’est bien là où se trouve le génie de Blizzard avec cette extension, votre arc légendaire vous donne +500 de force? Pas de problème, vous pouvez changer cet attribut aléatoirement autant de fois que vous pouvez vous l’offrir (c’est assez onéreux). Une fois le concept bien compris, il faudra bien vérifier tous les objets jaunes que vous vendiez ou que vous détruisiez auparavant pour obtenir des matériaux de base au craft, un simple changement d’attribut sur une arme peut vous permettre d’obtenir un socket afin d’y placer un pierre vous donnant peut-être +120% de dommages critiques!

Screenshot006

Les pierres encastrables ont elles aussi connues une mise à jour conséquente, elles montent de niveau et à fortiori en qualité. Il faudra malheureusement payer très cher pour créer ses dites pierres de qualité parfaite, on parle bien de plusieurs millions! Le jeu est d’ailleurs plutôt malin au sujet de la gestion des fortunes des joueurs, rien qu’en upgradant les pierres et en jouant avec la modification des attributs de vos objets, vos réserves d’argent fondront comme neige au soleil. Grâce à tous ces niveaux mécanismes, la durée de vie du jeu se voit potentiellement inépuisable si l’on souhaite améliorer son personnage afin qu’il puisse gérer le stade de difficulté ultime, le Tourment VI. La difficulté du jeu a également été fondamentalement modifiée avec la sortie de cet add-on. On peut désormais la modifier à la baisse à la volée dans le jeu et ainsi s’offrir un challenge adapté à son niveau d’équipement. Pour vous donner un ordre d’idée à la sortie du patch 2.0, je pouvais farmer le tourment IV sans problème mais à la sortie de l’add-on, j’étais presque incapable de jouer en tourment 1!

Screenshot005

La nouvelle classe, le croisé, apporte un réel plus au jeu, il n’est pas un hybride entre 2 classes mais bien un vrai plaisir à jouer tant les possibilité de gameplay sont nombreuses et les builds possibles innombrables. Cette classe semble faiblarde de prime abord mais une fois correctement équipé, on peut 1-shot 2 groupes d’élites en tourment sans trop de souci. Il est possible de le jouer tank ou en pur DPS même si il ne bénéficie pas de la réduction de 30% des dommages reçus comme c’est le cas pour les moines ou les barbares. Pour en avoir monter une niveau 70, je commence à peine à entre-apercevoir le potentiel de la classe et de la puissance de certains builds. En gros, si vous aimez les classes au corps-à corps et les marteaux, vous serez aux anges!

L’acte V est très plaisant à jouer en mode solo, les environnements sont variés et les ennemis ne ressemblent pas trop à ceux des autres actes ce qui fait plaisir. Cet acte ajoute également une énorme variété en matières d’événements sporadiques, bien plus que sur Diablo 3, il sera même conseillé de faire plusieurs runs afin d’en découvrir le plus possibles et ainsi de faire grossir votre liste d’achievements. Le jeu plaira donc autant aux collectionneurs qui découvriront de très nombreux succès à déverrouiller et autres défis stupides ou très difficiles à surmonter afin d’obtenir des motifs pour votre bannière. Mention spéciale pour la bande son de cet add-on, elle est juste fabuleuse et mérite vraiment que l’on s’y attarde tant elle est supérieure à celle de Diablo III.

Screenshot004

Les boss de cet acte sont intéressants mais pas vraiment mémorables ce qui est un poil dommage vu la qualité de certains sur Diablo III. Ils ne sont pas très difficiles à vaincre mis à part le boss final qui risque de vous surprendre su jamais vous jouez à plusieurs en difficulté tourment. On retrouvera certaines têtes connus de Diablo III mais chut! Cet acte est donc en tout point supérieur aux originaux ce qui permet à Blizzard de justifier le prix de cet add-on, un poil cher à mon goût même si il est toujours possible de se l’offrir en $ au lieu de le payer directement en € sur le magasin officiel.

L’édition collector physique mérite clairement que l’on s’y penche dessus mais elle devrait être très difficile à trouver à ce jour et il vous faudra très certainement aller du côté de l’édition digitale pour bénéficier de nombreux bonus en matière de pets et autres synergies avec les jeux de Blizzard comme WOW et le futur MOBA, Heroes of the Storm. La durée de vie du jeu tutoie les sommets et on risque donc d’y passer de très nombreuses soirées afin de faire progresser ses personnages en vue du classement mondial à venir dans un prochain ajout de contenu. Pour certains, Diablo III: Reaper of Souls est ce qu’aurait dû être Diablo III à sa sortie mais je n’irais pas jusque là car il disposait tout de même de mécanismes de jeu intéressant et d’une certaine vision de la difficulté qui me plaisait.

Screenshot003

La suppression de l’hôtel des ventes fait en revanche un bien fou au jeu et demandera aux joueurs de jouer au jeu et d’utiliser le système de loot intelligent afin d’obtenir du bon stuff pour vos différents personnages. Sachez également qu’il n’est plus possible d’échanger vos drops avec d’autres joueurs si ce n’est les joueurs jouant avec vous au moment du drop et ce pendant quelques heures, vous pouvez également leur donner le légendaire le temps qu’ils apprennent la forme et qu’ils puissent en utiliser l’apparence pour leurs propres objets. Bien entendu, ce n’est à faire qu’avec des gens de confiance si vous tenez à votre drop. Le jeu se voit également doté d’une gestion de clan vous permettant de suivre vos amis en direct que ce soit pour leurs morts honteuses ou tout simplement pour voir leurs loots légendaires.

Graphiquement, le jeu reste toujours aussi bien fait avec énormément de détails ici et là ainsi que de très nombreux effets agréables à l’œil mais qui risquent de mettre à genoux les machines moins puissantes ou tout simplement utilisant les chipsets graphiques intégrés. La toute fin de l’acte V est d’ailleurs symptomatique de ces ralentissements avec de très beaux effets mais qui font ramer même un I5. Si vous disposez d’une carte graphique moyen de gamme, vous ne devriez pas avoir le moindre souci pour faire tourner le jeu à 60 fps.

Diablo III: Reaper of Souls est un add-on qui mérite d’être acheté que l’on ai aimé ou détesté le jeu à sa sortie, ce n’est plus du tout le même jeu que ce soit au niveau de la philosophie ou tout simplement de la façon de récompenser les joueurs des heures passées sur les champs de bataille. Le plaisir de jeu est instantané et on se régale de redécouvrir tous les ajouts de cet add-on ou du patch 2.0 pour ceux qui n’en feraient pas l’acquisition. Diablo III est redevenu un jeu respectable pour la communauté, exit donc le côté trop sérieux et stupide du scénario de Diablo III et accueillons une campagne mémorable et surtout 1000 et 1 choses à faire après avoir terminé l’acte V et ce pendant des centaines d’heures.

Achat:
Vous pouvez acheter l’extension sur la boutique officielle de Blizzard au prix de 39.99€ en édition standard et 59.99 en édition collector digitale.

Vidéo de gameplay:

Notes OpenCritic:

Au final:

Verdict - 9

9

Diablo III: Reaper of Souls est un add-on qui mérite d'être acheté que l'on ai aimé ou détesté le jeu à sa sortie, ce n'est plus du tout le même jeu que ce soit au niveau de la philosophie ou tout simplement de la façon de récompenser les joueurs des heures passées sur les champs de bataille.

User Rating: Be the first one !
Tags
En voir plus

Loutre Perfide

Vieux con qui cherche à faire découvrir quelques perles dans tous les domaines.

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour les curieux

Close
Close