Alcest - Les Voyages de l'âme
Précédent
ALEATOIRE
Dragon Ark - Nouveau jeu de Toshiro Tsuchida à venir sur iOS et Android
Suivant

Ghostwolf – Lunar Halos

Loutre Perfide
par  le 13/01/2012
Critiques Musique
Récapitulatif
Lossless

Oui

Format

ALAC

Notes
Notre note
Vos notes
Notez ici
Qualité du son
7.0
Originalité
5.0
Intérêt
6.0
6.0
Notre note
Vos notes
Vous avez noté ceci

Ghostwolf est un groupe de rock alternatif originaire de Californie, Matilija Canyon. Après quelques démos intéressantes, le groupe est enfin parvenu à sortir son premier album dénommé Lunar Halos le 1er janvier 2012. Si il a pu connaitre une légère montée de hype sur Facebook, il reste très largement méconnu du grand public et même par les amateurs de bonne musique, il est tant de leur faire une petite place au soleil avec la chronique de leur album.

Tout commence par une intro un peu indie et Post-Rock dans l’esprit avec Gentle Meadows. Les choses sérieuses commencent avec l’excellent Shadows & Shell qui intronise la voix mélodique et puissante du chanteur. Les riffs sont sympathiques et relativement traditionnels pour rock alternatif. Ca commence bien et ca continue très bien avec I Orbit You, premier titre calme et tubesque. Ce n’est pas vraiment une balade mais bel et bien un titre rock gentillet mais bien calibré pour les radios US.

The Gravity & The Glue se veut un brin plus aventureux mais malgré l’utilisation de synthés en introduction, on retombe très vite sur du classique avec un son propret et bien mixé. La production n’est pas au top mais elle reste relativement bonne pour un premier album auto-produit. Le titre ne décolle pas vraiment et reste un brin trop plat pour intéresser le chaland, dommage.

Slowdance est un bon titre relativement accéléré et qui donne de bonnes vibes. La guitare est un peu trop sous-mixée et le refrain téléphoné mais ca passe grâce à la voix du chanteur. What Falls Apart ressemble comme 2 gouttes d’eau au titre précédent avec son faux rythme et son riff certes sympathique mais trop passe partout pour se faire remarqué. Sad Piano sonne comme du Maroon 5 ou du Finger Eleven, c’est très frais et rafraichissant mais pas plus de 5 minutes.

Nova est un brin plus intéressant au niveau du son et des arrangements mais il est plombé par la boite à rythme et l’apathie globale du titre. Il ne décolle jamais réellement et nous laisse à quais. Ever est déjà meilleur avec une bonne montée en rythme et quelques bons passages. Comme souvent, on reste sur notre faim et on aimerait sincèrement que l’ensemble décolle enfin mais il ne reste plus qu’un titre pour vraiment casser la baraque. Duet ne sera pas ce titre tant attendu et se paye le luxe de sonner old school et faisandé.

Malgré mon attrait initial pour le groupe et son univers, je suis très loin d’être convaincu par l’album ainsi que les choix effectués en matière de production et de la qualité des titres en général. Je ne saurais donc trop vous le conseiller mais grâce à leur Bandcamp, vous avez la possibilité de l’écouter en intégralité afin de vous faire une idée plus précise de ce que propose le groupe. Êtes-vous plus indulgents que moi?

Achat:
Vous pouvez acheter cet album sur le Soundcloud du groupe au prix de 9$ ou sur iTunes au prix de 8.99€.

Ecoute intégrale:

zv7qrnb
Vous aimerez aussi
LOL
0%
Cheers
0%
Meh...
0%
Excellent
0%
Loutre Perfide
Loutre Perfide
Vieux con bientôt quadra qui cherche à faire découvrir quelques perles dans tous les domaines.
All rights reserved